Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une bombe allemande remontée au large de Ouistreham : les démineurs de Cherbourg appelés à la rescousse

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Les plongeurs démineurs de Cherbourg ont remis à l'eau une bombe de la Seconde Guerre mondiale remontée dans les filets d'un bateau de pêche. La munition sera détruite ultérieurement.

© Radio France - Maëlle Robert

Ce jeudi vers 5 heures du matin, le Centre des Opérations Maritimes de la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a été alerté par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Jobourg que le bateau de pêche Tangaroa, alors en zone de pêche à 6 nautiques (11 km) au nord de Ouistreham, avait remonté une bombe allemande datant de la Seconde Guerre mondiale dans  ses filets.

Une munition présentant un réel danger

Rapidement prévenu, le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Manche décide d'intervenir immédiatement pour remettre à l'eau en toute sécurité l'engin. La munition, une LMB 1000 de près d'une tonne, représente toujours un danger : un simple mouvement, notamment avec le navire, peut suffire à percuter son amorce et mettre à feu la charge militaire qu'elle contient.

Les marins mis à l'abri

C'est donc à bord de l'hélicoptère Caïman de la Marine nationale stationné à Maupertus que cinq plongeurs démineurs de la base navale de Cherbourg sont amenés sur zone et treuillés à bord du canot tout-temps "Sainte Anne des flots" de la station SNSM de Ouistreham. Le canot tout-temps facilite l’embarquement de l'équipe GPD et permet d'évacuer l’équipage du Tangaroa afin de ne leur faire prendre aucun risque pendant l'opération.

Vers 8 heures, la munition était remise à l'eau à l'aide de sangles, la position géographique du lieu de dépose en mer était enregistrée par le GPD en vue d’effectuer le contre-minage de la LMB 1000 prochainement.

Les bons réflexes de l'équipage du navire de pêche, conjugués à la réactivité de la chaîne opérationnelle ont permis de réaliser cette opération en un temps record et avec succès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu