Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cache d'armes découverte dans les Bouches-du-Rhône

-
Par France Bleu

Une cache d'armes a été découverte jeudi à Plan-de-Cuques, dans les Bouches-du-Rhône. Les enquêteurs étaient sur la piste d'un trafic d'armes et de stupéfiants entre Marseille et la Corse lorsqu'ils ont découverte cette cache qui contenait notamment des armes de guerre. Des marins de la compagnie SNCM sont impliqués dans cette affaire.

Un pistolet mitrailleur mini-Uzi fait partie des armes retrouvées (image d'illustration)
Un pistolet mitrailleur mini-Uzi fait partie des armes retrouvées (image d'illustration) © Maxppp

Les enquêteurs de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, chargée des enquêtes de grand banditisme, ont mis la main sur une cache d'armes contenant plusieurs armes de guerre, à Plan-de-Cuques, jeudi. Dans cette cache se trouvaient notamment des pistolets mitrailleurs, et en particulier un mini-Uzi.

Des marins de la SNCM impliqués

Cette découverte a eu lieu dans le cadre d'une enquête sur un trafic d'armes et de stupéfiants entre Marseille et la Corse. Une enquête qui implique plusieurs marins de la compagnie SNCM, dont probablement un responsable syndical. Plus d'une dizaine de personnes ont déjà été mises en examen et écrouées depuis le début de l'enquête. Jeudi un homme a été placé en garde-à-vue lors de la saisie d'armes.

Lors des précédentes perquisitions chez les suspects, un kilo de cocaïne, d'autres armes et quelque 80.000 euros en liquide avaient déjà été découverts. Un membre d'une équipe de malfaiteurs bastiais serait également impliquée dans l'affaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess