Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cagnotte a été lancée pour les familles des trois gendarmes tués à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme

Une cagnotte en ligne pour la famille des trois gendarmes tués avant-hier à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme a été lancée par la fondation Maison de la gendarmerie.

Cyrille Morel, Rémi Dupuis et Arno Mavel ont été tués en intervention à Saint-Just (Puy-de-Dôme) avant-hier.
Cyrille Morel, Rémi Dupuis et Arno Mavel ont été tués en intervention à Saint-Just (Puy-de-Dôme) avant-hier. - Gendarmerie nationale

Une cagnotte en ligne a été lancée pour venir en soutien aux familles des trois gendarmes tués en intervention avant-hier près de Saint-Just dans le Puy-de-Dôme. La fondation Maison de la gendarmerie en est à l'origine et pour faire un don il suffit de suivre ce lien.

Le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, était le père de deux enfants de 11 et 15 ans. L'adjudant Rémi Dupuis, 37 ans, avait lui aussi deux enfants, d'un an et demi et 7 ans. Arno Mavel, brigadier âgé de 21 ans, venait lui d'avoir été reçu à son concours de sous-officier.

"On remercie infiniment tous les gens qui peuvent donner. On se rend compte que les Français ont un coeur énorme" - Hélène Gontaud, la vice-présidente de la fondation Maison de la gendarmerie, organisatrice de la cagnotte

À peine mise en ligne, les dons affluent. Hélène Gontaud, la vice-présidente de la fondation Maison de la gendarmerie, se dit "très agréablement surprise par cet élan énorme de générosité vers ces familles qui ont été touchées par la folie de notre monde. On se rend compte que les gens remercient leur gendarmerie, ceux qui les protègent au quotidien." 

Un hommage rendu aux trois gendarmes à Ambert ce jeudi midi

Une minute de silence, les pompiers qui font retentir leur sirène, le glas qui sonne dans toute la ville... Ce jeudi à midi dans la commune d'Ambert, l'heure était au recueillement. C'est dans la brigade de gendarmerie de cette ville que travaillaient les trois gendarmes tués par Frédérik Limol dans la nuit de mardi à mercredi dans un hameau près de Saint-Just. Les militaires intervenaient pour secourir sa femme victime de violences. 

Dans cette ville beaucoup connaissaient au moins l'un des gendarmes décédés. Dès ce lundi, à l'accueil de la mairie d'Ambert, un livre d'or sera mis à disposition des habitants qui souhaiteraient laisser un mot en mémoire des trois gendarmes. Une cérémonie d'hommage sera rendue aux militaires lundi prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess