Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Une cagnotte lancée en ligne après le vol d'une centaine d'oiseaux dans le Jardin de Petit-Quevilly

Plus de 100 oiseaux ainsi que des nids et des oisillons ont été volés dans le Jardin des oiseaux de Petit-Quevilly. Une cagnotte en ligne a été lancée mardi 26 mai pour venir en aide à l'association qui s'en occupe.

Plus de 100 canaris ont été volés [Illustration]. Plus de 100 canaris ont été volés [Illustration].
Plus de 100 canaris ont été volés [Illustration]. © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/PELAEZ Julio

Au sein de l'Oiseau club de l'agglomération rouennaise à Petit-Quevilly, c'est "l’écœurement" qui règne, trois jours après le vol qui a eu lieu au Jardin des oiseaux. Plus de 100 canaris, 20 colombes, des oisillons, des nids, du matériel et de la nourriture ont été dérobés dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 mai.

Publicité
Logo France Bleu

Bruno Nouali, responsable de l'association qui gère le Jardin, estime les pertes à plus de 3 000 euros. A cela s'ajoute quelques dégâts puisqu'une porte et une volière ont été forcées. Le responsable s'interroge d'ailleurs sur l'auteur ou les auteurs des faits : "J'ai l'impression qu'ils connaissent bien les oiseaux. Ils sont forcément venus avec du matériel spécifique."

Afin d'aider les bénévoles, une cagnotte en ligne a été lancée par Jean-Luc Ruault, président du Quevilly-Couronne Handball. "C'est une action solidaire entre associations quevillaises, explique-t-il. Bruno Nouali nous a aidé dans le passé donc on l'aide en retour. Et puis ce qu'il fait, avoir des oiseaux en plein centre-ville, c'est génial." 

En quelques heures, la cagnotte a déjà recueilli plus de 500 euros sur les 3 000 espérés.

"Une perte financière mais aussi psychologique"

Mais ce soutien n'efface pas l'amertume ressentie après le vol. "Il y a la perte financière mais aussi psychologique pour les bénévoles, souligne Bruno Nouali. On commençait à avoir de la reproduction, on était contents."

Le Jardin est ouvert depuis six ans et héberge entre 300 et 400 oiseaux sur 2 000 mètres carré. Il était fermé en raison du Covid-19 mais les bénévoles espéraient pouvoir rouvrir pour l'été. Le site est habituellement ouvert, gratuitement, de mars à octobre.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu