Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une calaisienne suspectée de plusieurs vols par ruse sur des personnes âgées et vulnérables

-
Par , France Bleu Nord

A Calais, une femme de 36 ans a été placée en détention provisoire. Elle se serait fait passer pour une aide-ménagère pour gagner la confiance de personnes âgées et dérober leurs cartes bancaires.

La calaisienne était déjà connue défavorablement des services de police.
La calaisienne était déjà connue défavorablement des services de police. © Radio France - Elena Louazon

Calais, France

Une calaisienne dort en prison depuis son arrestation en début de semaine. Elle s’était fait une spécialité de détrousser des personnes âgées et vulnérables de leurs économies et de leur carte bancaire.   

Cette  experte des vols pour ruse âgée de 36 ans est déjà bien connue des services de police. Elle se faisait passer pour une aide-ménagère du centre communal d’action sociale et parvenait ainsi à amadouer ses victimes, chez qui elle se présentait. 

Ces victimes sont des personnes âgées de 64 à plus de 90 ans, l’une d’elle est malvoyante, l’autre vit alitée. Cette femme leur proposait son aide pour, disait-elle, régler des factures. Elle se servait ainsi en argent liquide et en cartes bancaires. Ensuite, direction le distributeur de billet avec plus de 80 retraits et paiements enregistrés. 

C’est ce qui a permis de la repérer, avec la vidéo surveillance. En garde à vue elle a reconnu une partie des faits. Le montant estimé du préjudice est de 8.500 euros. Elle est convoquée devant la justice le 4 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu