Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"25 morts sur les routes d'Ardèche : à qui le tour ?" La campagne choc de la préfète contre la mortalité routière

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

La préfète de l'Ardèche lance une campagne choc pour tenter d'enrayer la mortalité routière dans le département. Sur les neuf premiers mois de l'année 25 personnes ont trouvé la mort. Des silhouettes noires vont être installées au bord des routes pour représenter ces vies fauchées.

Francoise Souliman Préféte de l'Ardèche accompagnée du Procureur de la République et du patron des Gendarmes Ardèchois
Francoise Souliman Préféte de l'Ardèche accompagnée du Procureur de la République et du patron des Gendarmes Ardèchois © Radio France - Pierre-jean Pluvy

Une campagne choc pour la sécurité routière en Ardèche. La préfète Françoise Souliman a décidé de publier une lettre ouverte à toutes les Ardéchoises et tous les Ardéchois pour les alerter sur les terribles chiffres de la mortalité routière cette année. Une lettre qui commence par ces mots : 25 morts sur les routes d'Ardèche : à qui le tour ?

Vingt-cinq morts pour les neuf premiers mois de l'année dans le département, c'est plus du double que pour toute l'année 2018 où l'on déplorait 12 personnes tuées.

Silhouettes noires, voitures accidentées et gendarmes en civil

La préfecture annonce la mise en place de silhouettes noires au bord des routes, de voitures accidentées sur des ronds-points dangereux ainsi que le renforcement des contrôles avec notamment des gendarmes piétons en civil. La préfecture va aussi mettre en place une cellule d'analyse des accidents. Mais la préfète termine son courrier avec un message clair :  

"L’État ne peut pas tout et j’en appelle à un sursaut collectif pour combattre les drames de la violence routière." - Françoise Souliman, préfète de l'Ardèche

En clair, c'est à chaque automobiliste de prendre ses responsabilités et de modifier son comportement au volant pour faire cesser l'hécatombe.

Capture d’écran lettre ouverte aux Ardéchoises et aux Ardèchois
Capture d’écran lettre ouverte aux Ardéchoises et aux Ardèchois - Prefecture Ardèche

►Réécouter : Françoise Souliman dans le coup de fil de l'actu ce mercredi matin sur France Bleu Drôme Ardèche

Choix de la station

À venir dansDanssecondess