Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une campagne contre les incivilités à La Seyne-sur-Mer

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Provence

La commune de La Seyne-sur-Mer (Var) a lancé une campagne d'affichage contre le stationnement anarchique, les déjections canines, l'abandon d'encombrants et les actes de vandalisme qui ont couté des dizaines de milliers d'euros aux habitants en 2018.

Des panneaux contre les incivilités à la Seyne-sur-Mer
Des panneaux contre les incivilités à la Seyne-sur-Mer © Radio France - Sophie Glotin

La Seyne-sur-Mer a lancé une campagne d'affichage pour lutter contre les incivilités qui, insiste la mairie, "accroît le sentiment d'insécurité, la délinquance et la dégradation des espaces publics". Vingt-trois affiches en 4x3 ont été installées dans la ville pour prévenir le tapage nocturne, l'ivresse sur la voie publique, les mégôts de cigarettes, les déjections canines, mais aussi les stationnement anarchique, les voitures ventouses, la détérioration du mobilier urbain ou encore l'abandon d'encombrants. 

Vandalisme dans deux parcs : plus de 18.000 euros

Le maire de La Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot, a indiqué le coût de ces dégradations en 2018 : près de 12.000 euros pour les caméras de vidéosurveillance. Des actes de vandalisme sur le Parc Braudel (dégradations des sanitaires, coffres électriques, tags) ont coûté 12.600 euros et sur le parc de la Navale (dégradations des chalets, sanitaires), 6.800 euros.

Jusqu'à 450 euros d'amende pour des encombrants en pleine rue

Cette campagne commence par une première phase d'information jusqu'à la fin du mois d'avril. La municipalité a prévu dès le printemps prochain de verbaliser les habitants de La Seyne-sur-Mer qui ne respecteraient pas la loi. Des amendes de 11 à 135 euros sont annoncées et jusqu'à 450 euros pour ceux qui laisseraient leurs encombrants dans la rue. 

Le maire Marc Vuillemot pourra aussi, après un accord avec le parquet de Toulon, convoquer les auteurs d'infraction et les obliger à rembourser les dégâts ou les réparer via des heures de travail d'intérêt général.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess