Infos

Une candidate au djihad condamnée à neuf mois de prison ferme à Chambéry

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 18:24

Le palais de justice de Chambéry
Le palais de justice de Chambéry © Maxppp - Maxppp

Une jeune femme de vingt ans, candidate au djihad en Syrie, a été condamnée à neuf mois de prison ferme ce mercredi par la cour d'appel de Chambéry.

La cour d'appel de Chambéry a rendu son arrêt. Marlène Seigler, une jeune française de vingt ans originaire de Sagy en Saône et Loire, est condamnée à dix-huit mois de prison, dont neuf avec sursis, pour avoir voulu rejoindre Daech en Syrie en août dernier.

Peine alourdie en appel

La peine prononcée par la justice savoyarde est plus lourde qu'en première instance. Le 29 août dernier, le tribunal correctionnel d'Albertville avait condamné la jeune femme à six mois de prison ferme pour avoir enfreint l'interdiction qui lui avait été assignée de sortir du territoire français. Le parquet avait alors fait appel, considérant la sanction trop clémente.

L'arrêt de la cour d'appel de Chambéry, rendu ce mercredi, est assorti de trois ans de mise à l'épreuve. Marlène Seigler, qui reste en détention, est par ailleurs désormais inscrite au fichier judiciaire national des auteurs d'infractions terroristes (FIJAIT).

Interpellée à l'aéroport de Turin

Radicalisée et "fichée S", la jeune bourguignonne avait été interpellée en août à l'aéroport de Turin, où elle s'apprêtait à embarquer pour Istanbul. Elle espérait alors gagner la Syrie, pour y rejoindre un combattant de Daech rencontré sur Facebook.

Partager sur :