Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La carte de vœux d'un député de l'Hérault met en panique la Banque de France à Béziers

-
Par , France Bleu Hérault

Le député de l'Hérault Philippe Huppé a provoqué, bien malgré lui, un vent de panique. Sa carte de vœux contenant une poudre ocre a été considérée comme suspecte par le directeur de la Banque de France à Béziers qui a alerté les pompiers. Ce n'était que... de la terre du Salagou.

La carte de voeu du député Philippe Huppé
La carte de voeu du député Philippe Huppé - PH

Elles passent souvent inaperçues, mais celle-là on s'en souviendra ! La carte de vœux du député Philippe Huppé a provoqué un vent de panique dans certaines institutions car en l'ouvrant, certains ont découvert au fond de l'enveloppe, une poudre rouge-ocre qui est apparue quelque peu suspecte. 

Le directeur de la banque de France a Béziers a même préféré prévenir les pompiers qui ont dépêché sur place la cellule chimique avant de réaliser que la poudre n'était qu'un peu de terre du Salagou qui s'était décrochée de la carte. "C'est une carte de vœux artisanale faite en papier japonais, qui représente une main et un stylo avec des pigments qui représentent la terre du Salagou. Ces pigments se sont un peu décrochés de la carte de vœux et sont tombés au fond de l'enveloppe. Mais voilà, comme on est en Vigipirate, on a une tendance à s'inquiéter. Certains ont eu peur que ce soit autre chose" explique le député Huppé avec le sourire.

Philippe Huppé a envoyé environ 2.000 cartes de vœux la semaine dernière et en voyant la réaction du directeur de la Banque de France,  il a préféré prendre les devants et avec ses services, il a rappelé un certain nombre d'institutionnels pour qu'ils ne paniquent pas.

"J'ai téléphoné un peu à tout le monde pour expliquer que ce n'était rien. Mais en même temps, je comprends. Quand on reçoit ça, si on ne lit pas la carte et qu'on voit au fond quelque chose, on se dit mais qu'est-ce que c'est que ce machin, quoi ? Je peux comprendre qu'on s'inquiète. Le problème c'est surtout les ministères, les préfectures, les organismes officiels qui s'inquiétaient un tout petit peu."

Philippe Huppé, député de l'Hérault

(Philippe Huppé a choisi cette année une carte faite par un métier d'art de sa circonscription, en papier Kozo, fabriqué à 100 % en France par l'Atelier Papetier situé à Salasc (Benoit Dudognon), cette carte représente une main au travail, colorée par la terre couleur sang du Salagou)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess