Faits divers – Justice

Une cellule d'écoute, à la rentrée, au collège de Vibraye

Par Marion Fersing, France Bleu Maine lundi 16 février 2015 à 5:14

Les deux adolescents étaient scolarisés au collège de Vibraye

Lundi prochain, le jour de la rentrée, une cellule d'écoute va être activée au collège de Vibraye pour accompagner les élèves. Un élève a tenté de mettre fin à ses jours après déjà le suicide d'un garçon de 11 ans à l'automne.

Dans les messages que les collégien auront échangés pendant les vacances, il en aura forcément été question : la nouvelle tentative de suicide d'un élève de 13 ans du collège de Vibraye après déjà la mort d'un garçon de 11 ans, qui a mis fin à ses jours au mois de novembre.

"Il n'y a pas de lien avec le collège" précise l'Inspection d'académie

Alors pour essayer d'accompagner leurs camarades, une cellule d'écoute va être mise en place à la rentrée : des psychologues, des médecins, des infirmiers pour essayer de répondre aux questions des adolescents. Pour leur permettre de parler également. "C'est nécessaire, même si il n'y a pas de lien entre le suicide à l'automne et la tentative de la semaine dernière" précise le Directeur académique, Jacky Crépin. Les deux jeunes n'avaient pas le même âge et ils ne se connaissaient pas. Il assure aussi que les deux drames n'ont rien à voir avec la vie au collège.

Ce suivi au collège de Vibraye devrait durer plusieurs semaines.

Même si le collège de Vibraye n'est pas directement concerné, c'est primordial d'accompagner les élèves