Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Faits divers – Justice

Une cellule psychologique mise en place à la CCI de Brive après le suicide d'une salariée

mercredi 6 juin 2018 à 16:16 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

L'émotion est forte, ce mercredi, à la chambre de commerce et d'industrie de la Corrèze, à Brive. Une cellule psychologique est mise en place après qu'une salariée de 42 ans a mis fin à ses jours sur le lieu de travail.

La salariée qui s'est donnée la mort est âgée de 42 ans (image d'illustration)
La salariée qui s'est donnée la mort est âgée de 42 ans (image d'illustration) © Maxppp -

Brive-la-Gaillarde, France

Une cellule psychologique est en place depuis ce mercredi au sein de la chambre de commerce et d'industrie de la Corrèze, à Brive, où un drame s'est noué ce mercredi matin. Le corps sans vie d'une collaboratrice âgée de 42 ans a été retrouvé dans le hall de la CCI. "Une grosse perte humaine et professionnelle" dit-on à la chambre de commerce et d'industrie où cette femme travaillait depuis neuf ans au sein du service dédié à la création d'entreprises. Elle aurait laissé un mot pour expliquer son geste qui serait lié à des problèmes d'ordre privé.

Trois psychologues à disposition du personnel

Immédiatement, trois psychologues ont été affectés sur le site où travaillent une cinquantaine de personnes "ainsi que pour les sites de Tulle et Ussel afin de proposer une écoute et un accompagnement pour tous les collaborateurs qui le souhaiteraient (y compris ceux qui ne travaillaient pas ce mercredi)" fait savoir la CCI de la Corrèze. Cette cellule sera active au moins jusqu'à ce jeudi.