Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDÉO - Près de 200 adolescents perturbent la fête foraine du Mans ce mardi soir

mardi 6 mars 2018 à 21:41 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Maine et France Bleu

Quelques jours après l'ouverture de la fête foraine du Mans (Sarthe), près de 200 jeunes se sont rassemblés aux Quinconces, ce mardi en fin d'après-midi, devant le cinéma Pathé. Les forains ont dû fermer plus tôt que prévu.

Environ 200 jeunes se sont rassemblés en fin d'après-midi, ce mardi, aux Quinconces.
Environ 200 jeunes se sont rassemblés en fin d'après-midi, ce mardi, aux Quinconces. © Radio France - Suzanne Shojaei

Le Mans, France

La réunion est à peine organisée. "Ça a circulé sur le réseau social Snapchat, raconte une jeune fille. Il y avait écrit de se rendre ici à 16 heures." Les raisons du rassemblement sont un peu floues. Beaucoup rejoignent le groupe simplement "parce qu'il y a des gens"

Au départ, ça chante, ça danse, ça rit. Et puis très vite, vers 17h30, quelques dizaines de jeunes tentent d'entrer dans la fête foraine. Certains y parviennent, après un passage au contrôle de sécurité. Mais un mouvement de foule balaie le groupe qui ressort en courant. 

Des forains forcés de fermer plus tôt

"Ils ont lâché les chiens!", crient certains. Autour d'eux, les forces de l'ordre surveillent. Petit à petit, les jeunes se dispersent, se séparent en petits groupes.

Les forains sont en colère. Lundi, une bagarre entre adolescents et forains avait perturbé la fête. Dépités par la situation et à la demande de la mairie, ils ont dû fermer boutique près de trois heures plus tôt que prévu. 

Réunion d'urgence prévue ce mercredi en mairie

"C'est malheureux parce qu'on est là pour travailler, regrette Marjorie Leprince, présidente du comité de la fête foraine. On fait des réductions pour que les familles soient là. Mais ce qu'ils veulent, c'est qu'il n'y ait plus personne à la fête foraine. Pour eux, c'est un jeu."

Vers 20 heures, seules les voitures de police et de pompiers restaient sur place. 

La mairie et la préfecture se réunissent ce mercredi pour prendre de nouvelles mesures de sécurité. Jusqu'alors, cinq caméras de vidéosurveillance étaient en marche, trois entrées avec fouilles permettaient de sécuriser le site, ainsi que des grillages tout autour.