Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une centaine de manifestants tente de perturber l'inauguration du musée de la Romanité

samedi 2 juin 2018 à 18:11 Par Fabien Fourel, France Bleu Gard Lozère

Une manifestation était organisée ce samedi matin pendant l'inauguration officielle du musée de la Romanité. Deux motifs au cœur de la colère des participants. L'un concernant le portefeuille des parents de musiciens nîmois, l'autre concernant l'expulsion d'un jeune Guinéen.

Des manifestants devant le musée
Des manifestants devant le musée © Maxppp - Sabine Glaubitz

Nîmes, France

Une centaine de manifestants a donné de la voix pour accueillir la ministre de la Culture à Nîmes ce samedi. Ces manifestants ont profité de l'inauguration du musée de la Romanité pour crier leur colère. 

Au cœur des préoccupations, deux griefs : 

  • Mobilisation contre l'expulsion du jeune Guinéen Moussa 
  • Mobilisation des lycéens et des parents d'élèves de musiciens du conservatoire de musique de Nîmes contre la hausse des tarifs pour la rentrée 2018.

Installés devant la statue de Nimeño II , ils ont sifflé, crié, hué, et utilisé des tambours, mais les discours des officiels et du maire à quelques mètres de là n'ont pas été perturbés, un groupe de CRS en surveillance encadrant le maigre cortège.