Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une cérémonie d’hommage au pilote tué dans le crash de son Tracker organisée à Nîmes

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner présidera, ce mardi 6 août en fin de matinée, la cérémonie d'hommage au pilote tué dans le crash de son Tracker vendredi dernier lors de l'incendie de Générac. La cérémonie a lieu sur la base aérienne de la Sécurité civile de Nîmes-Garons.

Christophe Castaner sur la base aérienne de sécurité civile de Nîmes-Garons.
Christophe Castaner sur la base aérienne de sécurité civile de Nîmes-Garons. © Maxppp - Cyril Hiely

Générac, France

Les 90 pilotes d'avions bombardier d'eau de la base aérienne de la sécurité civile de Nîmes-Garons vont rendre, ce mardi matin, un dernier hommage à leur collègue, Franck Chesneau qui se trouvait à bord du Tracker qui s'est écrasé à Générac vendredi après-midi. L'hommage sera présidé par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. C'est à l'intérieur de l'un des hangars de la base aérienne de la Sécurité civile de Nîmes-Garons qu'aura lieu la cérémonie. 

Franck Chesneau recevra les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume

Le pilote était âgé d'une cinquantaine d'années. Il était marié et père de deux enfants, âgés de 14 et 17 ans. Il résidait près de Miramas (Bouches-du-Rhône). Ancien pilote de Mirage 2000, les avions bombardiers d'eau n'avaient pas de secret pour lui. Il était d'ailleurs formateur et expert en moyens aériens. 

C'est Christophe Castaner qui prononcera son éloge funèbre avant de lui remettre les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume. Le pilote sera également cité à l'ordre de la Nation par le directeur général de la Sécurité civile. Apres les honneurs funèbres, le ministre s'entretiendra en privé avec la famille.