Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Services des impôts en Moselle : le ministre Olivier Dussopt veut "plus de permanences"

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le Ministre délégué auprès du Ministre de l'économie et des finances Olivier Dussopt sera de passage en Moselle ce vendredi. Avec le conseil départemental, il va signer une charte voulant réorganiser le réseau des finances publiques, alors que les fermetures de trésorerie s'accumulent.

Olivier Dussopt va signer une charte sur le réseau de proximité des finances publiques.
Olivier Dussopt va signer une charte sur le réseau de proximité des finances publiques. © Radio France - Arthur Blanc

La Moselle est en proie à une véritable réorganisation de son réseau des finances publiques. Les trésoreries qui ferment s'accumulent, à tel point qu'à terme, il ne devrait rester que 7 centres sur tout le département, et pour remplacer le reste : des permanences. C'est pour entériner ce nouveau dispositif que le Ministre délégué auprès du Ministre de l'économie et des finances Olivier Dussopt sera en Moselle ce vendredi. Il signera une charte de réorganisation de ce secteur dans tout le département. 

Une cinquantaine de communes desservies

Alors que les craintes de syndicats s'accentuent au rythme des suppressions d'emplois, Olivier Dussopt préfère tempérer. "Il faut être transparent : les fermetures de centres vont continuer, mais nous allons les remplacer par des permanences", explique-t-il. Celles-ci seront régulières et prendront place dans les mairies ou les maisons de service. "En Moselle à l'heure actuelle, des agents se trouvent dans 27 communes. Avec ces permanences, 49 communes seront desservies", poursuit-il.

On signe un chèque en blanc à notre ministre

Du côté des représentants du personnel, l'inquiétude est toujours présente. "On signe un chèque en blanc à notre ministre", confie Philippe Ostrogorski, secrétaire départemental du syndicat Solidaires Finances Publiques et l'un des porte-paroles de l'intersyndicale des finances publiques :  "Ce service, il faudra le rendre aux administrés, et il faudra demander aux intercommunalités de payer." Elles sont d'ailleurs plusieurs à ne pas vouloir ratifier la charte en Moselle, à Sierck-lès-Bains ou dans le sud-Messin. 

"C'est quelque chose que l'on entend mais nous devons trouver un équilibre départemental", répond Olivier Dussopt. Le Ministre met d'ailleurs en avant la durée d'application de la charte, de 6 ans, soit autant de temps au cours duquel il ne devrait y avoir plus aucun changement sans l'accord des intercommunalités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess