Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une chatte décapitée et éventrée dans le centre d'Avignon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse

Un habitant de la rue Louis-Pasteur à Avignon a découvert début août dans son jardin l'une de ses chattes tuée. L'animal se trouvait dans son cabanon, décapité et éventré. La tête n'a jamais été retrouvée. La SPA vauclusienne lance un appel à témoins.

Les affiches de la SPA dans la rue Louis Pasteur
Les affiches de la SPA dans la rue Louis Pasteur © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Des affiches ont fleuri sur les façades et poteaux de la rue Louis-Pasteur à Avignon, après la mort abominable de "Minette", une chatte du quartier. La SPA vauclusienne cherche des témoignages sur ce qui a pu se passer au début du mois d'août. La chatte, âgée de 10 ans, a été retrouvée décapitée et éventrée dans le jardin de son propriétaire. 

Le cabanon ou a été retrouvée Minette
Le cabanon ou a été retrouvée Minette © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

"C'était une chatte très gentille, c'est d'une cruauté absolue."

Ça fait deux jours que "Minette" a disparu, lorsqu'un ami du propriétaire la découvre morte, sans tête, sur une étagère du cabanon du jardin. La tête a été emportée et son ventre a été ouvert vraisemblablement avec un objet en fer lourd et tranchant : un pied de pot de fleurs. De la peau et des poils y sont restés accrochés. 

Les faits ne se seraient pas déroulés sur place car aucune trace de sang n'est relevée. Minette était apparemment "une chatte très gentille, le ou les auteurs n'ont pas du avoir de difficultés à l'assommer, c'est d'une cruauté absolue" pour Marie-Claude Thomas, l’administratrice de la SPA vauclusienne.

L'étagère ou gisait le corps recouvert d'un objet en fer tranchant
L'étagère ou gisait le corps recouvert d'un objet en fer tranchant © Radio France - Marie-Audrey Lavaud

Henri, le propriétaire, est un amoureux des chats, il lui en reste encore quatre. Âgé de 75 ans, il attend de retrouver des forces pour aller porter plainte. La SPA annonce qu'elle lui emboîtera le pas. Marie-Claude Thomas, qui administre l'association en Vaucluse, veut que les auteurs sachent que "se venger au travers d'un animal est inadmissible. Il faut que ça s'arrête, il ne faut pas admettre cette cruauté, que fera l’auteur après ? La violence, ça se poursuit."

L'association protectrice des animaux lance un appel à toute personne qui aurait vu ou entendu quelque chose début août dans le secteur. Pour tout témoignage il faut appeler le 04.90.38.96.36

L'appel à témoin
L'appel à témoin © Radio France - Marie-Audrey Lavaud
La rue Louis Pasteur à Avignon
La rue Louis Pasteur à Avignon © Radio France - Marie-Audrey Lavaud
  • Chats
Choix de la station

À venir dansDanssecondess