Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dordogne : un chaton découvert dans un carton recueilli grâce aux réseaux sociaux

mardi 24 avril 2018 à 19:13 Par France Bleu Périgord, France Bleu Périgord

La semaine dernière, une habitante de Trélissac en Dordogne, a trouvé un chaton abandonné dans un carton au bord de la D621 qui mène au centre commercial La Feuilleraie. La petite chatte âgée d'environ un mois et demie a très vite trouvé une famille d’accueil grâce aux réseaux sociaux.

Le chaton a été recueilli au bord d'une route de Trélissac
Le chaton a été recueilli au bord d'une route de Trélissac - @damylagaby

Trélissac, France

Dimanche dernier, dans la matinée, Marie part faire quelques achats près du centre commercial La Feuilleraie à Trélissac en Dordogne. " J’ai aperçu sur le trottoir le long de la D621 un carton, il y avait un chaton dedans. _En sortant du bureau de tabac, j’ai revu l’animal et la maman n’était pas là. Ça m’a inquiété."_Cette habitante de Trélissac décide donc de recueillir ce chaton blanc avec des tâches grises. Elle l’emmène chez le vétérinaire. L'animal est en bonne santé. La petite chatte n'a pas de puce. Elle serait environ âgée d'un mois et demi.

Impossible de le confier à la SPA

Marie pense alors le confier à la SPA (Société Protectrice des Animaux). " Ils n’ont pas voulu le prendre dit-elle ! "_Pour qu’un chat puisse être admis il doit peser 800 grammes, celui que j’ai recueilli n’en fait que 550_. "

" Je ne suis pas le refuge de Trélissac "

Marie se résout à le garder pour la nuit. "Ça m’a choqué que son propriétaire fasse ça car il est vraiment petit et il avait faim. J’ai déjà un chat chez moi. Je l’ai hébergé pour la nuit. Mais je ne peux pas recueillir tous les animaux, je ne suis pas le refuge de Trélissac. " Son père décide donc d' apporter le chaton à la mairie de Trélissac , le lendemain.

"Le laisser en bordure d’un boulevard aussi fréquenté c’est irresponsable !"

C’est Myriam, une employée municipale, qui récupère l’animal. Elle est indignée du traitement réservé au chaton." Le laisser en bordure d’un boulevard aussi fréquenté c’est irresponsable ! Hélas, c’est devenu un acte banal. Pour moi c’est même un crime ordinaire. " Elle aussi s’occupe de l’animal pendant une soirée. " Elle était un peu craintive, sa respiration était saccadée. "

Une famille grâce aux réseaux sociaux

L'employée de mairie elle aussi ne peut pas garder le chaton plus longtemps. Elle recherche un maître sur Instagram.

" J’ai rapidement trouvé une famille d’accueil, souligne Myriam. Ils m’ont assuré qu’ils s’occuperont du chat correctement. " Le chaton est  désormais dans sa nouvelle famille, une couple d'Antonne-et-Trigonant, depuis hier. L’abandon est considéré par la loi comme un acte de cruauté envers un animal. Les auteurs de l’abandon peuvent encourir deux ans de prisons et 30 000 euros d’amende.