Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une cinquantaine de bovins saisis sur une exploitation agricole de Saint-Berthevin-la-Tannière

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Les services vétérinaires de la préfecture de la Mayenne sont intervenus pour saisir 49 bovins à Saint-Berthevin-la-Tannière, "pour préserver l’intégrité des animaux et la salubrité publique".

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Josselin CLAIR

Saint-Berthevin-la-Tannière, France

Les services vétérinaires de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Mayenne ont saisi ce mardi des bovins sur une exploitation agricole de la Mayenne, "pour préserver l’intégrité des animaux et la salubrité publique", explique la Préfecture de la Mayenne dans un communiqué.

Les services de l'État évoquent _"des manquements répétés de l'exploitant, constatés depuis plusieurs années, à la réglementation sanitaire et à la protection des animaux"_. Des suites administratives et pénales ont déjà été engagées à son encontre. 

Les bêtes étaient livrées à elle-même. Elles sont apparues amaigries. Des cadavres ont été retrouvés au sol. Romy Turpin, de la fondation Brigitte Bardot explique qu'elles étaient quasiment devenues sauvages : "Les bovins se montrés agressifs. On sent qu'ils ne sont pas habitués à la présence de l'homme et ils n'ont pas peur de nous donc ils chargeaient régulièrement"

Une opération exceptionnelle 

Au total 49 bovins ont été saisis et confiés à deux associations de protection animale, l'oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir et à la fondation Brigitte bardot. Une trentaine de bêtes seraient encore sur place en attendant d'être saisies. 

La préfecture précise qu'en Mayenne, l'immense majorité des exploitants agricoles respecte les règles sanitaires de la protection animale. Il n'y aurait eu que trois cas similaires dans le département en plus de 4 ans. Elle ajoute que ce type d'interventions reste une solution ultime et exceptionnelle, quand l'ensemble des mesures de prévention et d'accompagnement ont échoué.