Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une cinquantaine de caméras devraient bientôt être installées au Mont-Saint-Michel

lundi 18 juin 2018 à 17:24 Par Lucie Thuillet, France Bleu Armorique, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu

Le préfet de la Manche souhaite installer des caméras de vidéosurveillance à l'intérieur du site du Mont-Saint-Michel, "d'ici 6 à 10 mois", afin de compléter le dispositif de surveillance, en lien avec le risque terroriste.

Le Mont-Saint-Michel avait été évacué préventivement le 22 avril 2018 à cause d'un individu suspect. Deux mois plus tard, la sécurisation du site se poursuit.
Le Mont-Saint-Michel avait été évacué préventivement le 22 avril 2018 à cause d'un individu suspect. Deux mois plus tard, la sécurisation du site se poursuit. © Radio France - Lucie Thuillet

Le Mont-Saint-Michel, France

"Le Mont Saint-Michel sera certainement à terme l'un des sites touristiques les plus sécurisés en France". Jean-Marc Sabathé, le préfet de la Manche, a détaillé ce lundi 18 juin 2018, les avancées en terme de sécurisation du Mont-Saint-Michel.

Des caméras dans les ruelles

Après l'installation de vidéosurveillance sur les parkings et les abords du site, d'un système de herse avant la passerelle contre "les véhicules fous" et de portiques de détection d'armes lourdes à l'entrée de l'abbaye,  il souhaite désormais mettre en place "une cinquantaine de caméras"  à l'intérieur de la Merveille : 

Ces caméras seront installées dans les ruelles, bien intégrées au site. Le dispositif est financé, nous avons déjà les plans. Je pense que d'ici 6 à 10 mois maximum, l'intégralité du Mont-Saint-Michel fera l'objet d'une couverture complète par la vidéosurveillance.

Un centre de supervision

Ces caméras seront toutes reliées au centre de supervision qui doit être mis en place à la Caserne. Pour le calendrier, "nous attendons maintenant les engagements nationaux qui créeront officiellement l'Epic", l'établissement public qui gérera tout le site du Mont-Saint-Michel. 

Ces annonces font écho notamment à l'alerte du 22 avril 2018 : la présence d'un individu suspect avait alors provoqué l'évacuation du Mont-Saint-Michel.