Faits divers – Justice

Une cinquantaine de migrants s'installe dans un bâtiment désaffecté de la vallée de la Roya

Par Laure Debeaulieu et Laurent Vareille, France Bleu Azur mardi 18 octobre 2016 à 17:47

L'ancienne colonie "Les lucioles"  transformée en "lieu d'accueil humanitaire de transit" selon les assocations
L'ancienne colonie "Les lucioles" transformée en "lieu d'accueil humanitaire de transit" selon les assocations © Radio France - Laurent Vareille

Il s'agit d'un groupe d'Erythréens pris en charge par un collectif d'associations. Ils se sont installés lundi soir dans un bâtiment en friche à Saint-Dalmas-de-Tende

Un centre d'accueil sauvage a été installé lundi soir, à Saint-Dalmas-de-Tende dans la vallée de la Roya, par un collectif d'associations de défense du droit des demandeurs d'asile. Les portes de l'ancien centre de vacances "Les Lucioles", appartenant à la SNCF, ont été fracturées dans la soirée de lundi. Une cinquantaine de migrants en majorité Erythréens, y sont accueillis depuis.

La SNCF dépose plainte ce mardi et met en avant des problèmes de sécurité , liés à ce bâtiment à l'abandon. Les associations, dont la Cimade, La Ligue des droits de l'homme, le MRAP ou encore "habitat et Citoyenneté" estiment qu "'il est de son devoir de mettre à l'abri des hommes, femmes et enfants"dans ce lieu d'accueil humanitaire de transit"

Les gendarmes encerclent le bâtiment en attente d"instruction.La préfecture des Alpes-Maritimes de son coté a estimé que cette installation "est illégale et irresponsable".

Partager sur :