Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une croix gammée taguée sur la permanence d'Olivier Dussopt et Michèle Victory à Annonay

Une croix gammée a été découverte ce lundi matin sur la plaque d'entrée de la permanence de la députée Michèle Victory et du secrétaire d'Etat Olivier Dussopt à Annonay (Ardèche).

Une croix gammée sur la porte d'entrée de la permanence de Michèle Victory et Olivier Dussopt à Annonay (Ardèche)
Une croix gammée sur la porte d'entrée de la permanence de Michèle Victory et Olivier Dussopt à Annonay (Ardèche) - Matthieu Jouvet

Annonay, France

La permanence de la députée socialiste de l'Ardèche Michèle Victory et d'Olivier Dussopt, à qui elle a succédé après son entrée au gouvernement, a été découverte taguée ce lundi matin. 

Une croix gammée est dessinée sur la plaque de la porte d'entrée avenue Sadi Carnot. Pas d'autres tags autour ni d'autres dégradations d'après l'attaché parlementaire de Michèle Victory. Mais c'est bien la plaque des deux élus qui a été ciblée, pas celles des autres professionnels qui occupent le même immeuble.

Plaintes déposées par Olivier Dussopt et Michèle Victory

Michèle Victory, la députée, travaille en ce moment dans une commission sur les groupuscules d'extrême-droite. Elle se demande si ce tag a un lien. Elle trouve cela "entre ridicule et déplorable, parce que les signes ont un sens et mettre une croix gammée sur la plaque d'une personne politique qui fait son travail me paraît assez fou". 

Ce n'est pas la première fois que la plaque d'Olivier Dussopt et Michèle Victory est ciblée. Elle a déjà été dégradée par le passé par des rayures, des propos insultants. Une plainte avait été déposée pour des faits commis un jour de manifestation des gilets jaunes. "Mais là, c'est quelque chose d'assez agressif, que je ne comprends pas" ajoute Michèle Victory. "Si les gens ont des choses à nous dire, ce n'est pas très compliqué de venir nous voir."

"Mettre une croix gammée sur la plaque d'une personne politique qui fait son travail, ça me paraît assez fou" réagit la députée Michèle Victory

Olivier Dussopt réagit lui dans un communiqué : "je condamne fermement cet acte aussi ignoble que lâche. Pas une insulte, ni une tentative d’intimidation n’aura raison de mon engagement politique, ni de mon travail au Gouvernement et pour l’Ardèche. Je suis plus que jamais déterminé à agir et à combattre toutes les intolérances et violences de quelque nature qu'elles soient, même celles nées de la bêtise la plus crasse. L'anonymat est l'arme des faibles." 

Tous deux annoncent porter plainte.

Soutien du Ministre des Comptes publics

L'affaire fait réagir, sur twitter notamment. Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes Publics, apporte son soutien à la députée et à "mon collègue Olivier Dussopt face à cet acte abject".

Pierre Jouvet, porte-parole du parti socialiste et président de la communauté de communes Porte de Drôme Ardèche condamne de "tels actes (qui) n'ont pas leur place dans la République."

Hervé Saulignac, député socialiste de l'Ardèche également, évoque "la bêtise humaine sans fin...".