Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une culture de cannabis dans le garage cambriolée à Saint Jean de la Ruelle

vendredi 26 août 2016 à 18:31 Par Anne Oger, France Bleu Orléans

La police a arrêté trois hommes qui venaient de cambrioler un garage, dans le quartier des Chaises à Saint Jean de la Ruelle. Il appartenait à un couple qui y cultivait du cannabis pour sa consommation personnelle. Victimes du vol, ils sont quand même convoqués au tribunal

Les 3 hommes ont été interpellés en possession de plusieurs plants de cannabis
Les 3 hommes ont été interpellés en possession de plusieurs plants de cannabis © Maxppp - Wolfram Steinberg

Saint-Jean-de-la-Ruelle, France

Vers 2 heures du matin, ce jeudi 25 août, la police contrôle trois hommes, visiblement très alcoolisés, qui sont en train d'essayer de cacher dans des fourrés des plants de cannabis et des lampes servant à la culture. Ils sont arrêtés, interrogés, et tous les trois reconnaissent assez rapidement que ces plants ne leur appartiennent pas, qu'ils les ont en fait volé dans un garage pas très loin d'ici. Un garage qui appartient à un couple du quartier, un homme et une femme de 37 et 36 ans. Les policiers sur place constatent qu'effectivement la porte du garage a été forcée.

Convoqués au tribunal pour détention de stupéfiants

Les trois cambrioleurs amateurs de cannabis, âgés de 22 à 42 ans, sont placés en garde à vue, ils sont, comme on dit, très défavorablement connus des services de police. Mais le couple aussi est entendu, pour s'expliquer sur ces cultures un peu particulières et illégales. L'homme et la femme disent avoir ces plants et cette installation pour leur consommation personnelle. Les voleurs, eux, expliquent qu'ils connaissent ce couple, qu'ils savaient que ce que le garage abritait. Les victimes n'échapperont pas à une convocation au tribunal, le 24 octobre prochain, pour fabrication et détention de produits stupéfiants. Les trois cambrioleurs, eux, ont été présentés à la justice, pour vol avec effraction, au vu de leur casier judiciaire déjà bien rempli.