Faits divers – Justice

Marseille surprise par le bang supersonique d'un Rafale

Par Marion Bargiacchi et Violette Artaud, France Bleu Provence et France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 14:37

Passer le mur du son provoque un bruit de déflagration.
Passer le mur du son provoque un bruit de déflagration. © Maxppp - MC3 Travis K. Mendoza

Peu après 13 heures, une déflagration a secoué Marseille. Les pompiers n'ont reçu aucun appel et pour cause : ce bruit était celui d'un avion qui a franchi le mur du son.

Vers 13 heures, les Marseillais ont entendu une déflagration. Peu de temps après, l'inquiétude se faisait ressentir sur les réseaux sociaux. Comme sur Twitter par exemple où de nombreux internautes se questionnaient quant à l'origine du bruit.

Les pompiers des Bouches-du-Rhône et les marins-pompiers de Marseille n'ont eux, reçu aucun coup de fil pour intervenir. Pour cause : c'est un avion militaire qui a passé le mur du son.

La Direction départementale de la sécurité publique confirme cette information.

"Un rafale de chez Dassault qui procédait à des essais de charges sur l'avion a, dans un virage, alors qu'il était à vitesse supersonique vers 11 000 mètres d'altitude, focalisé son bang sur Marseille." explique Michel Pollaco, journaliste spécialiste de l'aéronautique.

"C'est quelque chose qui est assez rare, qui aurait pu être évité.

Michel Pollaco, spécialiste en aéronautique

"Sils avaient songé que les conditions atmosphériques étaient très porteuses parce qu'en principe quand un avion est aussi haut, il est rare que l'empreinte du bang soit très importante. Il se trouve qu'aujourd'hui la focalisation était très importante"