Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un deuxième passeur de cocaïne interpellé à la gare TGV de Valence en une semaine

mardi 12 février 2019 à 19:15 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

Un deuxième jeune homme en provenance de Guyane a été interpellé ce lundi à la gare TGV de Valence avec des ovules de cocaïne dans le ventre. Lundi dernier déjà un jeune guyanais avec 657 grammes de drogue avait été arrêté au même endroit.

La gare de Valence TGV
La gare de Valence TGV © Radio France - Stéphane Milhomme

Valence, France

Pour le deuxième lundi de suite, les douanes ont arrêté une "mule", un passeur de drogue en provenance de Guyane à la gare TGV de Valence. Le 4 février dernier, c'est un garçon de 19 ans qui été interpellé avec 64 ovules de cocaïne dans le ventre. 657 grammes de drogue. Hier, lundi 11 février, c'est un deuxième jeune homme lui aussi né en Guyane et âgé de 26 ans qui a été arrêté au même endroit pour la même raison.

Même profil, même parcours

Ces deux jeunes, inconnus de la police et de la justice jusqu’à présent, sont passés par le petit pays voisin de la Guyane, le Suriname avant de prendre leur avion. C'est peut-être là-bas que la drogue a été ingérée. Et tous les deux ont fait le même voyage. Après avoir atterri à l'aéroport d'Orly ils ont pris un TGV à destination de Valence. Deux passeurs en une semaine, pour les enquêteurs et le Parquet cela ressemble fort à une filière.  

Le second jeune homme interpellé a été placé en garde a vue à l’hôpital où il se trouve toujours ce mardi soir. Il a déjà expulsé plusieurs dizaines d'ovules de drogue. Il devrait être présenté au parquet dès sa sortie de l’hôpital en vue d'une comparution immédiate en fin de semaine.  Le jeune Guyanais de la semaine dernière sera jugé le 8 mars prochain. Il attend son procès en prison.