Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux rixes mortelles entre adolescents dans l'Essonne en 24 heures : ce que l'on sait

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Deux rixes entre adolescents ont fait deux morts en Essonne ce lundi et mardi. Une collégienne de 14 ans est morte lundi à Saint-Chéron d'un coup de couteau. Ce mardi, c'est un jeune du même âge qui est mort à Boussy-Saint-Antoine dans les mêmes circonstances. Plusieurs mineurs sont en garde à vue.

Une nouvelle rixe entre jeunes dans l'Essonne a fait un mort
Une nouvelle rixe entre jeunes dans l'Essonne a fait un mort © Radio France - Emmanuel Bouin

C'est une série noire en Essonne : deux rixes entre bandes d'adolescents ont fait deux morts en à peine 24 heures

Une collégienne de 14 ans a succombé à ses blessures, à Saint-Chéron, ce lundi en fin de journée, après un affrontement entre une dizaine de personnes. 

Ce mardi, c'est un adolescent du même âge qui a été tué à l'arme blanche à Boussy-Saint-Antoine, lors d'une rixe entre une trentaine de jeunes.

Plusieurs gardes à vue

Ce mardi, un adolescent a été tué "très probablement d'un coup de couteau au ventre" à Boussy-Saint-Antoine selon les précisions de la Direction départementale de la sécurité publique à l'AFP. 

Un autre jeune de 13 ans a été gravement blessé à la gorge, un autre de 16 ans blessé plus légèrement. Une bagarre entre une trentaine de jeunes a éclaté près de la piscine de Boussy-Saint-Antoine entre des bandes d'Epinay-sous-Sénart et Quincy-sous-Sénart vers 17 heures. 

Certains étaient armés de couteaux, de bâtons et de béquilles. Sept personnes sont en garde à vue : six ont été interpellées rapidement, la septième soupçonnée d'avoir porté les coups mortels s'est rendue dans la soirée. 

Lundi, c'est une dizaine de jeunes qui se sont affrontés à Saint-Chéron, à l'autre bout du département. Une collégienne de 14 ans, scolarisée en 3ème à Dourdan, est morte après avoir reçu un coup de couteau. 

"Les six mineurs placés en garde à vue avaient pris les transports en commun pour venir en découdre à Saint-Chéron", a précisé la procureure de la République de l'Essonne ce mardi en fin de journée. 

Six jeunes âgés de 13 à 16 ans ont été placés en garde à vue. Trois d'entre eux ont été interpellés peu après les faits à la gare de Sermaise, identifiés grâce à leur description et à la vidéosurveillance, les trois autres se sont rendus dans la soirée à la police avec leurs parents. 

Un des jeunes a reconnu "son implication dans le coup mortel".

Renforts policiers et réunion des préfets

Le ministre de l'Intérieur qui s'est rendu à Dourdan ce mardi soir a annoncé le renfort d'une centaine de policiers et gendarmes dans le département dès ce mardi soir : 60 gendarmes à Saint-Chéron et 30 policiers à Boussy-Saint-Antoine. 

"On assiste à une explosion des rencontres violentes entre bandes" en Île-de-France actuellement selon Gérald Darmanin. 

Une réunion avec les préfets de la région aura lieu en fin de semaine pour plancher sur les mesures à prendre face à ce phénomène. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess