Faits divers – Justice

Une école désaffectée incendiée à Romans-sur-Isère

Par Florence Gotschaux, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 13 septembre 2016 à 9:18

Les locaux de l'école Ninon Vallin mardi matin après l'incendie de la nuit
Les locaux de l'école Ninon Vallin mardi matin après l'incendie de la nuit © Radio France - Florence Gotschaux

La nuit a été agitée à Romans-sur-Isère dans la Drôme. Un groupe d'individus a mis le feu à l'école Ninon Vallin, quartier de la Monnaie. Une école qui n'accueille plus d'enfants mais qui abritait les livres de la médiathèque du quartier en travaux actuellement.

Des heurts se sont produits, cette nuit (de lundi à mardi) quartier de la Monnaie entre des individus et les forces de l'ordre.
L'école Ninon Vallin a été incendiée, un établissement qui heureusement cette année n'accueille plus d'enfants : les élèves sont désormais scolarisés à l'école Jules Verne et dans les établissements alentours.

L'école Ninon Vallin de Romans incendiée - Radio France
L'école Ninon Vallin de Romans incendiée © Radio France - Florence Gotschaux

Ce lundi soir vers 23h30, les pompiers sont appelés pour cet incendie. Les forces de l'ordre arrivent elles aussi sur place. Une cinquantaine d'individus "hostiles" se trouvent sur les lieux.
Des jeunes qui se mettent à lancer des projectiles sur les policiers, heureusement sans faire de dégâts, mais les agents sont obligés de faire usage de gaz lacrymogène et de flashball pour disperser le groupe et permettre aux pompiers d'intervenir.

L'école abritait les livres de la médiathèque du quartier, actuellement en travaux

Une vingtaine de sapeurs s'attaquent aux flammes. Plusieurs foyers ont été allumés, en différents endroits de l'école. La piste criminelle ne fait aucun doute.

Trois salles de classe ont brûlé, le reste du bâtiment, dont la médiathèque provisoire du quartier, a été noirci par les fumées.

L'école Ninon Vallin incendiée à Romans, quartier de la Monnaie

L'intervention a duré jusqu'à 2 heures du matin. Aucune interpellation n'a eu lieu dans la nuit mais une enquête est ouverte.

Les policiers ont été obligés de faire usage du flashball pour disperser un groupe de jeunes - Radio France
Les policiers ont été obligés de faire usage du flashball pour disperser un groupe de jeunes © Radio France - Florence Gotschaux