Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une employée de SOS Médecins agressée par un Stéphanois à Villeurbanne

Un habitant de Saint-Étienne (Loire) de 22 ans a été déféré, ce mardi, au parquet de Lyon, soupçonné d'avoir agressé une employée de l'association SOS Médecins, en pleine nuit, à la sortie d'une consultation à Villeurbanne (Rhône).

Voiture de police, illustration
Voiture de police, illustration © Radio France - Sixtine Lys

Elle a reçu trois jours d'ITT. Une femme de 35 ans, employée de l'association SOS Médecins, a été agressée, dans la nuit de samedi à dimanche, à Villeurbanne, au moment où elle sort d'une consultation à domicile. Deux individus se précipitent sur elle, dont un jeune homme de 22 ans, un Stéphanois originaire de la région lyonnaise. Il assure qu'il est armé. La victime le croit sans pour autant voir l'arme de poing en question, mais cela pourrait constituer une circonstance aggravante à cette enquête ouverte pour vol et violences en réunions. 

Rien n'indique que la professionnelle de santé a été agressée, comme certaines autres depuis le début de la crise du coronavirus, pour sa fonction, même si la totalité de son matériel a été dérobé (ordonnances, stéthoscope) et que sa voiture était floquée aux couleurs d'SOS médecins. 

Un Stéphanois bien connu des services de police 

Les faits se déroulent vers trois heures du matin. Le principal suspect est interpellé en fin d'après-midi à Saint-Étienne, alors qu'il tentait de reprendre le volant de la voiture volée le matin même. Le casier judiciaire du jeune homme présente une soixantaine de mentions, pour des faits de vol et violences notamment. Présenté au tribunal judiciaire de Lyon ce mardi, il pourrait être prochainement placé en détention provisoire. Son complice présumé est toujours en fuite et recherché par les forces de police stéphanoises. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu