Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Violences urbaines près de Lyon : de nouveaux véhicules incendiés, 21 personnes interpellées au total

-
Par , France Bleu, France Bleu Isère

Des échauffourées ont lieu depuis jeudi soir à Lyon et dans son agglomération après l'accident d'un jeune de 13 ans à scooter et des opérations de police. Une dizaine de véhicules ont été incendiés et 21 personnes ont été interpellées.

Au moins quatre personnes ont été interpellées [photo d'illustration].
Au moins quatre personnes ont été interpellées [photo d'illustration]. © Radio France - Nina Valette

Lyon et son agglomération connaissent des violences urbaines depuis deux jours. Elles sont survenues après l'accident de scooter d'un adolescent de 13 ans, mercredi, dans le quartier de la Duchère, dans le 9e arrondissement de Lyon. Jeudi soir, des échauffourées ont démarré dans ce même quartier, certains habitants dénonçant l'implication de la police dans l'accident. Celle-ci dément ces accusations. Six véhicules ont été brûlés pendant les échauffourées et trois suspects, dont deux mineurs, doivent être déférés ce samedi devant la justice, d'après les informations recueillies auprès du parquet par l'Agence France presse (AFP).

Vendredi soir, une dizaine de véhicules ont été incendiés à quelques kilomètres de Lyon, à Rillieux-la-Pape. Au moins quatre personnes ont été interpellées, a appris franceinfo de sources concordantes ce samedi. Il s'agirait de mineurs.

Ce samedi soir, cinq personnes ont été interpellées à Bron d'après le ministère de l'Intérieur. Une dizaine d'individus ont brulé trois voitures dans le quartier Parilly, d'après franceinfo. Plusieurs poubelles ont également été incendiées. 

Au total, 21 personnes ont été interpellées "dans l'agglomération lyonnaise ces dernières heures", indique le ministre de l'Intérieur. Un peu plus tôt, Gérald Darmanin avait annoncé l'envoi "d’une troisième unité de force mobile" dans l'agglomération lyonnaise. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Echauffourées et opérations de police

"La situation est sous contrôle mais je suis très en colère (...) Certains se servent de ce qui s'est passé hier à la Duchère pour laisser libre cours à leur violence", avait déploré auprès de l'AFP le maire Les Républicains (LR) de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet. Selon ce dernier, vendredi, les faits ont débuté vers 19 h 15 dans le quartier des Alagniers lorsqu'une "trentaine" d'individus ont avancé "en groupes très compacts, très mobiles, en incendiant les voitures sur leur passage et en caillassant les bus". Il décrit sur franceinfo une action "très bien préparée, très bien organisée".

Très rapidement, pompiers et policiers notamment ceux de Compagnies Départementales d'Intervention (CDI) sont arrivés sur les lieux, où les premières arrestations ont eu lieu "grâce notamment à la vidéosurveillance", a-t-il ajouté. D'après le maire, ces violences surviennent après des "opérations [de police] sur des points de deal, des opérations anti-stupéfiants, que nous avons menées ces derniers temps".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Rillieux-la-Pape avait été placée en quartier de "reconquête républicaine" en janvier dernier par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, après des incidents survenus en octobre. Des individus cagoulés avaient tenté d'incendier une église et jeté cailloux et boules de pétanque sur les pompiers. Des policiers supplémentaires vont être recrutés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess