Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Une enquête ouverte après l'incendie du gymnase du CE Renault au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Au lendemain de l'incendie qui a pris dans le gymnase du CE Renault, au Mans, une enquête judiciaire est ouverte pour déterminer les causes de l'incendie. Le bâtiment est placé sous scellée.

Le feu a attaqué un mur du gymnase lundi 19 octobre en début de soirée.
Le feu a attaqué un mur du gymnase lundi 19 octobre en début de soirée. - CE Renault

Après la stupeur, place aux questions. Une enquête est ouverte ce mardi 20 octobre, au lendemain du feu qui a détruit un pan de mur du gymnase du CE Renault au Mans. Elle doit permettre de déterminer les circonstances de l'incendie, et notamment de savoir exactement d'où est parti le feu. La police scientifique est venue dans la matinée, et le bâtiment est désormais sous scellée. 

Attente des experts

Le feu a pris avant 19 heures lundi 19 octobre. Quand les membres du CSE sont arrivés sur place, vers 19h15, les pompiers étaient déjà à pied d'oeuvre, et y sont restés jusqu'aux alentours de minuit. Une partie du mur et de la laine de verre sont tombées au sol et sur les tribunes. La structure du bâtiment, elle, serait intacte. Aucune victime n'est à déplorer. 

Il va désormais falloir laisser faire l'enquête, pour le moment aucune hypothèse ne serait privilégiée, et le CE va porter plainte, comme c'est l'habitude dans ce genre de cas. Des sociétés sont déjà passées dans la matinée, pour sécuriser le site et aspirer une partie de l'eau au sol. Le CE attend la venue des experts, du procureur d'une part, et de l'assurance d'autre part. 

"C'est un événement qui nous pénalise doublement"

Le gymnase est évidemment inutilisable pour le moment et pourrait le rester plusieurs mois encore. "Déjà qu'avec le Covid-19, on n'organise plus de soirées, les salles ne sont plus louées, cet incendie vient s'ajouter à notre malheur" déplore Thierry Landeau, le secrétaire du CSE. La vingtaine de sections sportives du CE mais aussi certaines écoles ne vont plus pouvoir s'entraîner. Le Forum vacances, prévu comme tous les ans début janvier, pourrait aussi être organisé ailleurs. 

Pour le moment, il est trop tôt pour dire si l'incendie va engendrer des coûts supplémentaires pour le CE.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess