Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une enquête ouverte après une fête étudiante à Saint-Étienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une enquête est en cours suite à une fête étudiante qui a dégénéré la semaine dernière à Saint-Étienne. La préfète de la Loire a évoqué 150 personnes rassemblées dans un appartement de 60 mètres carrés. Le procureur de la République a été saisi.

Une vidéo d'une fête étudiante qui se serait tenue la semaine dernière à Saint-Etienne tourne actuellement sur internet sans qu'on puisse en vérifier la provenance.
Une vidéo d'une fête étudiante qui se serait tenue la semaine dernière à Saint-Etienne tourne actuellement sur internet sans qu'on puisse en vérifier la provenance. - Capture d'écran twitter

Tout part d'une fête organisée par un étudiant d'une vingtaine d'années à l'occasion de l'anniversaire de son colocataire. Quinze personnes sont invitées. Les consignes sont claires : port du masque, gel hydroalcoolique à disposition, l'organisateur de la soirée serait même resté sobre pour pouvoir s'assurer que tout se passe bien.   

Malgré tout, la situation dégénère. La fête est signalée sur les réseaux sociaux et plusieurs dizaines de personnes débarquent dans cet immeuble. Elles ne parviennent pas toutes à entrer dans l'appartement, mais s'installent dans les escaliers et les parties communes. Il y a énormément de bruits, de nuisances et la police est prévenue. Elle découvre "beaucoup, beaucoup de monde" selon le procureur-adjoint de Saint-Étienne qui parle de "véritable catastrophe en termes sanitaires" et qui pointe le rôle des réseaux sociaux.   

Les deux jeunes colocataires ont été entendus. Les concernant, le délit de mise en danger d'autrui semble s'estomper. Mais l'enquête se poursuit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess