Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une enquête pour homicide involontaire ouverte après le décès d'une fillette au CHU de Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le parquet de Montpellier ouvre une enquête préliminaire pour homicide involontaire après le décès mercredi d'une fillette de 11 ans transférée de l'hôpital de Sète au CHU de Montpellier.

Tribunal de Montpellier
Tribunal de Montpellier © Radio France - Guillaume Roulland

Le procureur de Montpellier, Fabrice Bélargent confirme ce jeudi matin avoir ouvert une enquête préliminaire pour homicide involontaire après le décès mercredi d'une fillette de 11 ans, transférée en urgence au CHU de Montpellier après avoir fait un arrêt cardiaque à l’hôpital de Sète où elle avait été admise dans la nuit de dimanche à lundi pour des douleurs abdominales.

Sa famille, qui vit à Frontignan, a déposé une plainte, elle soupçonne l’équipe médicale de l'hôpital de Sète d'erreur médicale. La maman de la fillette a affirmé à Midi Libre que sa fillette avait reçu par erreur une dose d'adrénaline à la place de Spasfon.

Une autopsie va être pratiquée pour déterminer les circonstances et causes de la subite dégradation de l'état de santé de l'enfant. Elle a fait un arrêt cardiaque et a été transférée en urgence lundi soir dans le service réanimation de l'hôpital Arnaud-de-Villeneuve de Montpellier, où elle est décédée ce mercredi matin.

Une enquête interne ouverte à l’hôpital de Sète 

La direction des hôpitaux du bassin de Thau annonce également l'ouverture d'une enquête interne "afin de faire toute la lumière sur les faits." Elle précise qu'elle se tient à la disposition de la famille de la patiente pour tout échange. Elle tient aussi à assurer de son soutien et sa confiance son personnel médical et paramédical"que ce dramatique événement affecte particulièrement".

Communiqué de la direction des Hôpitaux du bassin de Thau
Communiqué de la direction des Hôpitaux du bassin de Thau - capture d'écran
Choix de la station

À venir dansDanssecondess