Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une enseignante de Rombas agressée dans sa classe

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Violente agression mardi après-midi au sein du lycée Julie Daubié de Rombas : une élève de l'établissement a vidé le contenu d'un extincteur sur une enseignante. Ses collègues ont débrayé ce mercredi matin en signe de protestation.

Les professeurs du lycée Julie Daubié de Rombas ont débrayé après l'agression de leur collègue
Les professeurs du lycée Julie Daubié de Rombas ont débrayé après l'agression de leur collègue © Radio France - François Pelleray

Rombas, France

Une enseignante de la section professionnelle du Lycée Julie Daubié de Rombas a été la cible d'une violente agression, mardi après-midi, dans sa classe. Vers 16 heures, alors qu'elle assurait un cours de gestion des administrations, deux jeunes filles ont fait irruption et l'une d'elle a déversé sur la professeure le contenu d'un extincteur. Des élèves ont également reçu de la mousse. 

Selon nos informations, il s'agit d'une élève de cette classe de 1ère, âgée de 17 ans, habitant à Rombas et absente des cours ce jour là. Un conflit avec l'enseignante remontant à l'année dernière pourrait être à l'origine de son acte. La jeune fille passera rapidement devant le conseil de discipline. Ce sera d'ailleurs la première fois en Moselle que le conseil de discipline accéléré sera appliqué. Cette élève serait connue pour son absentéisme

Cinq jours d'arrêt de travail

L'autre jeune fille est une ancienne élève de ce lycée, elle l'a quitté l'an dernier. La victime, très choquée, a bénéficié d'un arrêt de travail de cinq jours. Elle a déposé plainte pour violences et l'établissement a porté plainte pour intrusion et dégradation. La police nationale n'a pas encore entendu les auteures mais elle suite cette affaire "avec beaucoup d'attention".

Un diagnostic sécurité

En signe de protestation et de solidarité, ses collègues ont débrayé ce mercredi matin. L'adjoint au directeur académique de la Moselle est venu à leur rencontre pour leur apporter son soutien. L'équipe mobile de sécurité de l'académie se rendra avant la fin de la semaine dans l'établissement pour réaliser un diagnostic sur la sécurité et le climat scolaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu