Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une ancienne policière de Deauville condamnée pour vols

mardi 27 novembre 2018 à 15:34 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

L'ancienne lieutenant de police de Deauville a été condamnée ce mardi à trois ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lisieux. Elle a été reconnue coupable de vols, commis chez des proches entre 2013 et 2015 pour rembourser ses dettes.

L'ancienne policière deauvillaise a été reconnue coupable de vols et condamnée à 3 ans de prison avec sursis.
L'ancienne policière deauvillaise a été reconnue coupable de vols et condamnée à 3 ans de prison avec sursis. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Lisieux, France

Elle avait expliqué au tribunal avoir dû voler pour payer ses factures et ses créanciers. Une ancienne policière de Deauville (Calvados) a été condamnée ce mardi à Lisieux à trois ans de prison avec sursis. Relaxée pour les faits d'abus de confiance, elle a été reconnue coupable de vols de numéraires. Radiée de la police depuis les faits, elle écope également d'une interdiction d'exercer pendant 18 mois dans la fonction publique.

Confondue par un proche qui avait installé la vidéo surveillance

C'est un ami de cette femme âgée de 42 ans qui avait découvert le pot aux roses. Après la visite du couple chez lui à Saint-Pierre-sur-Dives, il avait constaté la disparition d'une somme en espèces. Il avait alors installé une caméra de vidéo surveillance, et avait reconnu quelques temps plus tard sur les images son amie en train de "visiter" son domicile. A l'époque, il lui avait fait la leçon sans en parler à son mari. Mais l'afflux de plaintes avait conduit les enquêteurs jusqu'à elle. L'inspection générale de la police nationale était venue perquisitionner son bureau au commissariat de Deauville et y avait trouvé des trousseaux de clés et des chèques volés. 

L'ancienne policière "engluée" dans la spirale de l'endettement

Celle, qui a depuis été radiée de la police, avait partiellement reconnu les faits à l'audience du tribunal correctionnel de Lisieux le 23 octobre 2018. Pour sa défense, elle avait expliqué aux juges comment la spirale de l'endettement l'avait conduit à voler ses proches. Le procureur avait requis deux ans de prison avec sursis et trois ans d'interdiction de travailler dans la fonction publique. Le tribunal, dans sa décision rendue ce mardi, est allé au delà des réquisitions, en la condamnant à trois ans de prison avec sursis. Il a revanche prononcé une interdiction de 18 mois d'exercer dans la fonction publique. La prévenue devra également verser près de 17 000 euros à ses victimes.