Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une fausse aide-soignante interpellée pour avoir volé les résidents d'un EHPAD

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Une femme de 35 a été interpellée pour le vol de plusieurs résidents d'EHPAD à Montpellier. Elle travaillait grâce à un faux diplôme d'aide-soignante.

Une femme de 35 ans interpellée pour avoir volé une carte bancaire et des chèques à plusieurs résidents d'un Ehpad de Montpellier
Une femme de 35 ans interpellée pour avoir volé une carte bancaire et des chèques à plusieurs résidents d'un Ehpad de Montpellier © Maxppp - Alexandre MARCHI

Une femme de 35 ans qui travaillait dans des EHPAD en tant qu'aide soignante a été interpellée pour des vols de carte bancaire et de chèques vierges. Elle avait dérobé la carte bancaire d'une résidente d'un EHPAD de Montpellier âgée de 88 ans ainsi que des chèques. 

La victime a déposé plainte le jour-même, le 9 septembre. Le Groupe des atteintes aux biens de la Sûreté Départementale de l'Hérault identifie alors l'auteure présumée de ces vols.

L'enquête a permis de démontrer qu'il y avait eu d'autres victimes, trois personnes âgées de 78, 89 et 69 ans ainsi que 7 collègues de travail qu'elle volait dans les vestiaires.  Une perquisition au domicile de l'interpellée permet de mettre la main sur une carte bancaire volée, des formules de chèques vierges et des factures réglées à l’aide chèques volés. Il y a au total 11 victimes, l'EHPAD, l'agence d’intérim qui lui confiait des missions et le bailleur social auprès duquel la mise en cause avait tenté de payer son loyer avec un chèque volé.

Placée en garde à vue, elle a reconnu les faits et expliqué qu'elle avait travaillé dans des cliniques et EHPAD grâce à un faux diplôme d'aide-soignante.

Cette femme doit être jugée dans les prochaines semaines devant le tribunal correctionnel de Montpellier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess