Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une fausse alerte en prévision sur le site nucléaire du Tricastin

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Beaucoup d'agitation ce jeudi à partir de 9h autour de la centrale nucléaire du Tricastin dans le Sud Drôme. Les autorités vont simuler un accident sur l'une des usines d'Areva. Et toute la population peut être potentiellement impliquée dans l'exercice.

Les tours Eurodif sur le site de Tricastin dans la Drôme. / Ne changez pas mon titre
Les tours Eurodif sur le site de Tricastin dans la Drôme. / Ne changez pas mon titre © Radio France

Préparez-vous à voir beaucoup d'agitation ce jeudi autour du site nucléaire du Tricastin. Un exercice national de crise nucléaire va s'y dérouler. En clair, les autorités vont simuler un accident sur une des usines Areva, l'usine Eurodif, pour voir si le dispositif sécurité s'enclenche et fonctionne parfaitement. Il va se dérouler entre 9h et 18h.

Une sirène d'alerte pour coup d'envoi

L'exercice va mobiliser des dizaines de gendarmes, des pompiers, les préfectures de la Drôme et du Vaucluse. Et la population est aussi mise à contribution. Vers 9 heures, les sirènes d'alerte du Tricastin vont retentir. Pendant 5 minutes, à 3 reprises, elles sont censées alerter la population dans un rayon de 3,5 km autour du site nucléaire. Dans ce périmètre, 3000 foyers sont aussi avertis par téléphone : un système d'appel automatique qui prévient les riverains d'un accident.

Même les enfants sont mis à contribution

Les écoliers sont également de la partie. 10.000 élèves et 600 adultes vont devoir se confiner dans des établissements scolaires de la Drôme, de l'Ardèche et du Vaucluse. La Ferme aux Crocodiles, l'Intermarché de Saint-Paul-Trois-Châteaux, le Leclerc de Bollène entre autres doivent aussi jouer le jeu. 150 gendarmes boucleront la zone de crise, mais de manière fictive, c'est-à-dire qu'ils ne bloqueront pas la circulation.

Quant au scénario de l'accident, il est tenu secret. Tout partirait de rejets de produits radioactifs ou chimiques sur l'usine Eurodif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess