Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Exercice : une attaque terroriste simulée à Falaise

mercredi 27 septembre 2017 à 22:00 Par Nolwenn Le Jeune, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Exercice grandeur nature hier à Falaise dans le Calvados : les services de l'Etat ont testé leur réactivité et leur coordination, face à la menace terroriste. Une simulation d'attaque terroriste a été menée. Reportage.

Les gendarmes mettent en joue les victimes pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'assaillants
Les gendarmes mettent en joue les victimes pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'assaillants © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Falaise, France

Un exercice anti terroriste hier à Falaise, avec un scénario qui en rappelle étrangement un autre. L'arrivée d'assaillants lourdement armés dans une salle de spectacle. La fausse attaque s'est déroulée dans le Forum, en plein centre ville. Pour de faux bien sûr, mais dans le but est de tester la réactivité et la coordination des services de l'Etat.

L'intervention des gendarmes du PSIG Sabre

Drôle d'ambiance hier à Falaise. Tout est faux, mais on s'y croirait. Des gendarmes, notamment des forces spéciales, sont positionnés tout autour de la salle du Forum. Deux heures après que l'alerte ait été donnée, les hommes du PSIG Sabre, spécialement formés pour intervenir en cas d'attaque terroriste, donnent l'assaut.

Les gendarmes du PSIG Sabre sont spécialement entrainés pour intervenir en cas d'attaque terroriste - Radio France
Les gendarmes du PSIG Sabre sont spécialement entrainés pour intervenir en cas d'attaque terroriste © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Rapidement, les premières victimes s'échappent. Mais pour être sûr qu'il ne s'agit pas d'assaillants, les gendarmes les mettent en joue et leur demandent de soulever leur T shirt. Ensuite ils sont débriefés pour donner les premiers éléments de ce qu'ils ont vu à l'intérieur.

Les victimes sortent, les mains en l'air, et doivent montrer aux gendarmes qu'elles ne portent pas d'arme - Radio France
Les victimes sortent, les mains en l'air, et doivent montrer aux gendarmes qu'elles ne portent pas d'arme © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Pendant ce temps là, à l'intérieur, les forces spéciales progressent et neutralisent les deux terroristes. Mais le scénario se poursuit à l'extérieur car un des assaillants s'est enfui à bord d'une voiture volée. Scénario intéressant car il ne se limite pas au factuel, comme l'explique Camille Goyer, la directrice de cabinet du préfet. "Nous avons bien sûr d'abord sécurisé la zone, et neutralisé la menace. Mais il s'est agi également de prendre en charge les victimes dans les hôpitaux. Et la justice a elle commencé son enquête avec la police judiciaire".

Des passants à la fois impressionnés et rassurés

L'exercice n'est en tous cas pas passé inaperçu à Falaise hier... Beaucoup de badauds ont assisté à la scène. Impressionnés, mais en même temps rassurés, confient plusieurs d'entre eux.

Les pompiers évacuent les blessés vers l'hôpital de Falaise - Radio France
Les pompiers évacuent les blessés vers l'hôpital de Falaise © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Le but d'un tel exercice, c'est de vérifier que tous les services de secours arrivent à se coordonner. A l'heure du bilan, s'il reste encore à faire dans la transmission de l'information, le principal motif de satisfaction, indique la préfecture, c'est la rapidité d'intervention.

Le reportage durant l'opération