Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une femme agressée à la machette à Mont-de-Marsan

lundi 23 avril 2018 à 15:48 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne et France Bleu

Une habitante de Mont-de-Marsan (Landes) l'a échappé belle ce week-end. Elle était en conflit avec son voisin, qui l'a agressée à coup de machette. Cette Montoise de 42 ans s'en sort avec une ITT de huit jours. L'homme est en garde à vue.

La victime était visiblement en conflit avec son agresseur, qui n'est autre que son voisin
La victime était visiblement en conflit avec son agresseur, qui n'est autre que son voisin © Radio France - Oanna Favennec

Mont-de-Marsan, France

Un conflit de voisinage aurait pu tourner au drame ce dimanche à Mont-de-Marsan. Une habitante d'un quartier résidentiel, près de l'hippodrome, l'a échappé belle ce week-end. Cette Montoise, en conflit avec son voisin, a été agressée à coup de machette, par ce dernier. 

Cet homme de 46 ans lui aurait donné un coup de machette sur la tête. Signe de la violence du geste, les policiers ont retrouvé l'arme brisée en deux, la lame d'un côté, le manche de l'autre. Heureusement, la machette était encore dans son étui. Le voisin était ivre au moment des faits, avec plus de deux grammes d'alcool dans le sang. L'étui de la machette a probablement sauvé la vie de la victime, qui s'est vue prescrire une ITT de huit jours. 

Cette agression serait partie d'un banal litige entre voisins. La femme se plaignait visiblement depuis quelques temps du chien de son voisin, selon le voisinage, dans cette zone pavillonnaire au nord de Mont-de-Marsan. L'homme violent n'était lui pas connu des services de police. Il a été interpellé, et placé en garde à vue ce dimanche. Une garde à vue qui peut durer jusqu'à ce mardi 14 heures.