Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une femme disparaît pendant une dizaine de jours avant d'être retrouvée, vivante, chez elle, en Haute-Garonne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une femme de 52 ans avait disparu le 22 janvier de son domicile, à Estadens, à une centaine de kilomètres au sud de Toulouse, en Haute-Garonne. Elle a été retrouvée une dizaine de jours plus tard, vivante, très affaiblie et sans trace de coups, chez elle, par les gendarmes.

Ce sont les gendarmes qui enquêtent sur cette étrange affaire à Estadens
Ce sont les gendarmes qui enquêtent sur cette étrange affaire à Estadens © Radio France - Adèle Bossard

C'est une histoire peu commune qu'ont à démêler les gendarmes de Saint-Gaudens mais qui heureusement finit bien. Depuis le 22 janvier, ils étaient à la recherche d'une femme de 52 ans, Maryline Massie, née Raluy. Elle avait disparu de son chalet en bois situé sur la commune d'Estadens, en Comminges, près d'Aspet, au sud de la Haute-Garonne sans donner de nouvelles. C'est son mari qui avait signalé sa disparition et la gendarmerie avait lancé un appel à témoins.  

La "fuite volontaire" privilégiée

Leur domicile avait été placé sous scellés et le mari avait été entendu. Les gendarmes ne privilégiaient pas la piste criminelle. Finalement, ce vendredi 31 janvier, ces derniers raccompagnent l'homme chez lui afin qu'ils récupèrent quelques affaires. Ils réalisent alors que les scellés sont brisés et découvrent que la femme disparue depuis neuf jours est allongée, dans son lit. Elle est vivante mais en état de choc, amaigrie et très fatiguée. Elle ne portait pas de traces de coups. Les pompiers l'évacuent à l'hôpital de Saint-Gaudens. Elle était toujours à l'hôpital ce dimanche et devrait être auditionnée dans les prochains jours par les enquêteurs qui vont tenter de comprendre son étrange disparition.  La piste d'une "fuite volontaire" est privilégiée, selon une source proche du dossier.

Ses proches avaient prévu d'organiser une battue ce dimanche pour la retrouver ; ils n'auront donc pas besoin de le faire. "Merci encore à tous ceux qui ont offert leur aide, vous pouvez être fiers de vous !", écrit notamment l'un d'eux sur facebook.

Capture d'écran facebook - Aucun(e)
Capture d'écran facebook - facebook
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu