Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

VIDEO | Corbeil-Essonnes : une femme et son bébé sautent de leur immeuble en flammes

vendredi 13 novembre 2015 à 17:50 Par Virginie Pironon, France Bleu Paris et France Bleu

Avec, ce vendredi soir, plus de 600.000 vues sur Facebook, une vidéo fait le buzz sur internet. La scène se passe à Corbeil-Essonnes dimanche dernier. Alors que l’appartement du dessous est en feu, on y voit une femme jeter un bébé du 2e étage de son immeuble, avant de se laisser tomber à son tour.

Pompiers (illustration)
Pompiers (illustration) © Maxppp

La scène se passe à Corbeil-Essonnes dimanche dernier. Alors que l’appartement du dessous est en feu, une femme jette son bébé du 2e étage de son immeuble, avant de se laisser tomber à son tour. Tous les deux, l’enfant puis la mère, sont rattrapés au vol par des passants, à l’aide d’un drap blanc. Si l’enfant est indemne, la mère s’en est tirée avec une légère blessure à la tête.

Les pompiers ne veulent pas condamner cet acte citoyen. Mais selon eux, cette mère et son enfant auraient été beaucoup plus en sécurité à attendre sur le balcon. En effet, la caserne n’est qu’à quelques kilomètres de la rue de la Papeterie, où s’est déroulé l’incendie. Les secours sont arrivés… 7 à 9 minutes après le signalement.

Pour le Colonel Alain Caroli, à la tête des pompiers de l’Essonne, cette victime « aurait pu rester sur le balcon en attente. On les aurait vus tout de suite et on les aurait pris en charge. »

Le Colonel Alain Caroli, à la tête des pompiers de l’Essonne

En revanche, hors de question pour le Colonel de critiquer cette solidarité de la part des passants : « c’est bien, c’est citoyen, c’est parfait, car la sécurité civile est l’affaire de tous. Mais après, faire un copier-coller de ça lors d’une autre situation, je dirais non ».

Les pompiers rappellent les règles de base lors d’un incendie : se confiner dans l’appartement, rester près de la fenêtre, et attendre les secours.

Lors de l’incendie dimanche, plus d’une vingtaine de personnes ont été intoxiquées très légèrement.

Une 3e personne s’est également jetée dans le vide, du 3e étage cette fois. Un homme qui s’est blessée à la cheville mais a refusé d’être pris en charge par les secours.