Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une femme et un homme retrouvés morts à Saint-Gilles : une enquête pour "assassinats" ouverte

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Les corps sans vie d'une femme et d'un homme ont été retrouvés à la mi-journée ce mardi à Saint-Gilles (Gard). Le procureur de la République de Nîmes indique ce soir ouvrir une enquête pour "assassinats".

Gendarmerie du Gard. Logo
Gendarmerie du Gard. Logo © Radio France - Sylvie Duchesne

Une enquête pour "assassinats" a été ouverte après la découverte du corps d'une femme de 69 ans et d'un homme de 73 ans dans un mas agricole de Saint-Gilles (Gard), indique le procureur de la République de Nîmes ce mardi soir. Il s'agit des propriétaires de ce grand mas agricole, situé entre Nîmes et Saint-Gilles, à hauteur de la base de la Sécurité Civile.

Le couple a subi "des actes d'une toute particulière violence", a précisé le procureur Eric Maurel dans un communiqué. Le parquet a confié l'enquête à la section de recherches de la gendarmerie de Nîmes et au groupement de gendarmerie du Gard. Les autopsies auront lieu mercredi.

Les cadavres découverts dans une voiture

La macabre découverte a eu lieu mardi à la mi-journée, dans une voiture située dans une dépendance du mas qu'habitait le couple. L'homme de 73 ans se trouvait à l'avant du véhicule, sur le siège passager, son épouse a été retrouvée dans le coffre.

Dans un premier temps, la thèse d'un meurtre suivi d'un suicide a semblé envisagée, mais très vite les premiers éléments de l'enquête semblent indiquer qu'il s'agit bien d'un double homicide. 

"Deux morts suspectes" - Le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel.

Les causes de la mort restent encore à déterminer. Les équipes de la section de recherches de la gendarmerie du Gard ont passé les lieux au peigne fin une grande partie de l'après-midi, pour récolter des indices. 

C'est un proche du couple qui s'inquiétait de ne pas avoir de nouvelles qui avait prévenu les gendarmes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess