Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Une femme retrouvée morte étranglée dans les Hauts-de-Seine

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Une habitante de Levallois-Perret a été retrouvée morte à son domicile ce vendredi soir. Son compagnon se trouvait sur place, blessé à la cuisse. Il est le principal suspect dans cette affaire qui pourrait être le 130ème féminicide de l'année.

Le compagnon est le principal suspect
Le compagnon est le principal suspect © Getty - Jaromir Chalabala

Levallois-Perret, France

À Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, une femme de 34 ans a été retrouvée morte ce vendredi dans la soirée.  Ce sont les pompiers qui on fait sa découverte. Leur intervention faisait suite à une alerte donnée par un proche de la victime. Ce dernier, qui n'arrivait pas à avoir de ses nouvelles, commençait à être très inquiet.

Quand les pompiers sont arrivés chez elle, ils ont trouvé le corps de la jeune femme sans vie. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime aurait été étranglée. La mort est survenue hier, mais il n'est pas encore possible d"en préciser l'heure exacte.

Le compagnon est le principal suspect

Sur place se trouvait également le compagnon de la jeune femme. Il s'agit d'un homme de 47 ans. Il souffrait d'une blessure à la cuisse, provoquée par un coup de couteau. L'homme a été transporté à l’hôpital. A sa sortie, il sera entendu par les enquêteurs car les circonstances du drame ne sont pas encore confirmées. On ne connaît pas l'origine de sa blessure, ni les circonstances précises de la mort de la victime, mais il est pour l'instant le principal suspect.

Si les choses se confirment, cette femme sera la 130ème victime de féminicide de l'année. Un nombre qui ne cesse d'augmenter puisqu'en 2018, 121 femmes sont mortes à cause de leur mari, compagnon ou ex, selon le décompte officiel du ministère de l'intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu