Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une femme tuée à Saint-Jean-Pied-de-Port, son ex-compagnon maintenu en garde à vue

samedi 28 avril 2018 à 12:49 Par Thibault Vincent, Muriel Vitel et Théo Hetsch, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Une mère de famille a été mortellement percutée dans le centre-ville de Saint-Jean-Pied-de-Port à 4h40 samedi matin, par un véhicule conduit apparemment par son ex-compagnon en état d'ébriété. Sa garde à vue se prolonge ce dimanche. Des habitants ont organisé une manifestation spontanée.

Des roses blanches, des iris et des bougies déposées devant l'office du tourisme de Garazi, sur les lieux de l'accident.
Des roses blanches, des iris et des bougies déposées devant l'office du tourisme de Garazi, sur les lieux de l'accident. © Radio France - Théo Hetsch

Bayonne, France

Le corps inerte d'une jeune femme a été découvert ce samedi 28 avril vers 4h40 du matin sur la voie publique, à proximité de la mairie et de l'office du tourisme. Elle se trouvait dans un état critique, en arrêt cadio-respiratoire, à l'arrivée des pompiers qui n'ont pas pu la ranimer. La victime, mère de 3 enfants d'origine brésilienne, résidente d'Ossès près de Saint-Jean-Pied-de-Port, était âgée de 32 ans.

Le suspect est l'ex-compagnon de la victime

Prévenus par des témoins, les gendarmes ont pu rapidement déterminer que la jeune femme avait été heurtée par un véhicule. Celui-ci, de couleur grise flanqué du logo A de jeune conducteur, était immobilisé quelques dizaines de mètres plus loin. Une thèse qui ne fait aucun doute ce samedi soir, la carrosserie de la voiture portant les stigmates du choc, selon le procureur de la République de Bayonne.

Le conducteur, un homme d'environ 25 ans, bordelais d'origine et résident lui aussi à Garazi, a été interpellé sur les lieux de l'accident. L'homme, qui était resté sur place sans pour autant se manifester aux gendarmes, a reconnu être le conducteur du véhicule. Les enquêteurs ont surtout découvert, circonstance troublante, qu'il était l'ex-compagnon de la victime. 

Le taux d'alcoolémie du conducteur positif

L'homme a été placé en garde à vue aux alentours de 8h ce samedi matin dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Jean-Pied-de-Port. Son taux d'alcoolémie s'est avéré supérieur à la limite légale. Au cours de ses premières auditions, le suspect a déclaré avoir passé la soirée avec la victime. Il affirme que la collision était accidentelle

L'enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Saint-Jean-Pied-de-Port ainsi qu'à la brigade de recherche de Mauléon. Les enquêteurs cherchent désormais à retracer les événements de la nuit. Y a-t-il eu une dispute ? Quelles étaient la nature des relations entre la victime et son ex-compagnon. La collision était-elle véritablement accidentelle ?

Manifestation spontanée et maintien en garde à vue 

Un périmètre de sécurité a été mis en place à l'endroit de l'accident pendant une partie de la matinée, pour permettre aux enquêteurs de relever les indices et toutes traces nécessaires à l'enquête. Des témoins ont été auditionnés. Les enquêteurs espèrent également que la deuxième journée de garde à vue du conducteur ce dimanche leur permettra de faire toute la lumière sur l'accident.

Choqués et révoltés par ce drame, des habitants de Saint-Jean-Pied-de-Port et ses environs ont organisé une manifestation spontanée ce samedi à 19h30 sur les lieux du drame.