Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une figure du grand banditisme soupçonnée de l'enlèvement mystérieux d'une Lorraine

Une jeune femme avait été mystérieusement enlevée en juin 2014 à son domicile de Mexy, en Meurthe-et-Moselle. Aujourd'hui, la police s'intéresse à une figure du grand banditisme qui pourrait avoir participé à cet enlèvement. L'homme sera présenté ce vendredi 27 novembre à un juge d'instruction.

La jeune femme avait été enlevée à son domicile
La jeune femme avait été enlevée à son domicile © Maxppp - Etienne Jaminet

Cet enlèvement avait défrayé la chronique il y a un an et demi en Lorraine. Une jeune femme, commerçante au Luxembourg, avait été mystérieusement enlevée en juin 2014 à son domicile de Mexy, dans le Pays Haut. La victime est une proche de l'homme d'affaire Gérard Lopez, patron de l'écurie de Formule 1 Lotus. Elle était réapparue 72 h plus tard, près du domicile de ses parents, dans l'agglomération de Longwy et n'avait pas donné beaucoup de détail sur son enlèvement. _Aujourd'hui, la police s'intéresse à une figure du grand banditisme qui pourrait avoir participé à cet enlèvement. _L'homme a été mis en examen et sera présenté ce vendredi matin 27 novembre à un juge d'instruction à Nancy.

La justice soupçonne ce quadragénaire, Marc Bertoldi, cité dans le spectaculaire vol de diamants à l'aéroport de Bruxelles en 2013, d'être le commanditaire de l'enlèvement de Stéphanie Turcie. La jeune femme avait été enlevée fin juin 2014 en soirée à son domicile alors qu'elle était en compagnie du patron de l'écurie de Formule 1 Lotus. Les enquêteurs pensent que les ravisseurs ont réclamé une rançon à l'homme d'affaire, qui est un proche de la jeune femme.

Dans ce dossier, le Mosellan Marc Bertoldi, qui réside en Belgique, ne nie pas avoir touché de l'argent mais il se défend d'avoir commandité l'enlèvement. Bien au contraire, explique son avocat Me Olivier Rondu, il dit avoir été sollicité par la police pour oeuvrer à la libération de la jeune femme. L'homme avait été convoqué à ce sujet au commissariat de Longwy quelques jours après l'enlèvement. En tout cas, après un an et demi d'enquête, un mandat d'arrêt a été lancé à l'encontre de Marc Bertoldi. Il a été arrêté lors d'un contrôle routier à Annecy il y a 15 jours. Il est depuis placé en détention provisoire. Dans cette affaire, deux autres personnes ont été placées en détention provisoire. Et deux autres sont également mises en examen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess