Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une filière de vente de parfums contrefaits démantelée dans le Nord

mardi 27 novembre 2018 à 17:44 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

Les gendarmes du Nord mettent en garde contre une filière de vente de parfums contrefaits. Le 21 novembre 2018, ils ont interpellé un couple à Mastaing, entre Valenciennes et Cambrai. L'enquête a permis d'arrêter 4 autres personnes, et de saisir plus de 400 flacons.

Plus de 400 flacons de parfum ont été saisis par les gendarmes
Plus de 400 flacons de parfum ont été saisis par les gendarmes - Capture d'écran - page Facebook Groupement de gendarmerie 59

Mastaing, France

Les gendarmes du Nord le font savoir ce mardi sur leur page Facebook : ils viennent de démanteler une filière de vente de parfums et de cosmétiques de contrefaçon. Les deux premières interpellations ont eu lieu le 21 novembre, à Mastaing, entre Valenciennes et Cambrai. Un couple chez qui les enquêteurs ont découvert 70 parfums avec les étiquettes des grandes marques

L'enquête permet ensuite de mettre en évidence une filière, et d'arrêter quatre autres personnes, deux autres couples, à Escaudain, dans le même secteur, et dans la métropole lilloise à Wattrelos. En tout, les gendarmes saisissent 421 flacons de parfum et 653 produits cosmétiques, achetés en Belgique, à des vendeurs à la sauvette, à des prix variant de 8 à 13 euros, et revendus via le réseau social Facebook, jusqu'à 30 euros pièce.

Les six receleurs présumés ont été placés en garde à vue, puis remis en liberté, en attendant la suite de la procédure judiciaire.

Risques pour la santé

Les gendarmes mettent en garde les clients potentiels : ces parfums contrefaits sont fabriqués en Chine, et des analyses réalisées ces dernières années ont mis en évidence la présence de produits chimiques dangereux pour la santé, qui peuvent provoquer des brûlures, comme de l'antigel. Mais aussi, des traces d'urine.