Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une filière internationale de tabac de contrebande démantelée en Bretagne

vendredi 18 janvier 2019 à 16:35 Par Lisa Guyenne, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Lundi 14 janvier, 21 suspects ont été arrêtés dans le cadre d'une enquête sur un réseau international de tabac de contrebande. Le résultat d'un an et demi de travail, mobilisant plus de 200 gendarmes, policiers et inspecteurs d'Europol.

Les hommes du GIGN (photo d'illustration)
Les hommes du GIGN (photo d'illustration) © Maxppp - Aurélien Morissard

Rennes, France

Depuis juin 2017, plus de 200 membres des gendarmes, des douanes, de la police nationale et d'Europol enquêtaient sur ce réseau, dont les ramifications s'étendent dans toute l'Europe. Lundi, 21 suspects ont donc été arrêtés. Selon le parquet de Rennes, cette organisation travaillait avec plusieurs dizaines d'hommes de main, basés à Rennes, Saint-Brieuc, Nantes, mais aussi ailleurs en France.

Jusqu'à 120 000 paquets de cigarette par voyage

Le tabac, lui, arrivait par "quantités industrielles" de Roumanie, d'Ukraine, d'Arménie et d'autres pays européens. Il était acheminé en France par avion ou par la route. Les contrebandiers utilisaient à la fois des véhicules de tourisme "spécialement aménagés", pouvant contenir jusqu'à 400 cartouches de cigarettes par voyage ; des camionnettes pouvant contenir jusqu'à 1500 cartouches, et même des poids-lourds, pouvant contenir jusqu'à 6000 cartouches, soit... 120 000 paquets de cigarettes ! 

Le tabac était ensuite écoulé au détail, en France. Depuis juin 2017, les enquêteurs ont relevé au moins une centaine de ces trajets, ce qui représente potentiellement des millions d'euros de cigarettes revendues illégalement.

Des armes de poing et du liquide saisis

Le coup de filet de lundi a permis de mettre la main sur "d'importantes quantités de tabac", ainsi que de l'argent en espèces, six armes de poing, quatre véhicules, du matériel de surveillance et de faux documents d'identité. En plus de la contrebande, les suspects sont poursuivis pour association de malfaiteurs, extorsion en bande organisée, blanchiment aggravé, faux et usage de faux. Neuf des 21 suspects sont placés en détention provisoire. Quatre sont sous contrôle judiciaire.