Faits divers – Justice

Une fillette de 3 ans se noie dans une piscine à Sernhac

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère mercredi 11 mars 2015 à 20:00

Parmi les différents moyens de sécuriser les piscines privées, les alarmes sonores (sur la photo)
Parmi les différents moyens de sécuriser les piscines privées, les alarmes sonores (sur la photo) © Maxppp

Le drame s'est produit ce mercredi après-midi à Sernhac (Gard) dans des circonstances encore floues. La petite fille, en arrêt cardiaque, n'a pas pu être sauvée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que la maman de la fillette se soit absentée pendant un court moment . Elle aurait confié la garde de l'enfant à sa grande sœur un peu plus âgée. Lorsqu'elle revient, la mère ne retrouve plus ses filles. Elle appelle les secours.

Et malheureusement, quelques minutes plus tard, les gendarmes retouvent la fillette dans la piscine d'une maison voisine .

Les pompiers envoyés sur place tentent tout pour la réanimer. Un hélicoptère est mobilisé pour transporter l'enfant en urgence, mais en vain. La fillette en arrêt cardiaque ne pourra pas être sauvée .

Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre comment cette tragédie a pu se produire, comment la fillette a pu accéder à cette piscine. Le parquet de Nîmes a été saisi du dossier.