Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une fillette du Nord mortellement fauchée par une moissonneuse dans la Manche

Un drame s'est déroulé mardi sur la commune de Cerisy-la-Forêt aux limites de la Manche et du Calvados. Une fillette de 5 ans est décédée fauchée par une moissonneuse-batteuse sur un chemin de campagne.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Yves René Tapon

L'accident s'est déroulé sur un chemin de campagne sur lequel jouaient deux soeurs de 10 et 5 ans, mardi 4 août, en début d'après-midi. Au passage d'une moissonneuse-batteuse, la plus jeune des deux enfants a voulu s'approcher de l'engin. Le conducteur ne s'est alors pas rendu compte qu'il heurtait la fillette et c'est alerté par des témoins qu'il a finalement arrêté le véhicule agricole. 

Tests d'alcoolémie et de stupéfiants négatifs

Le conducteur âgé de 23 ans travaillait pour une entreprise du Calvados et se rendait sur une exploitation pour les moissons. Dans un communiqué, le procureur de la République de Coutances Cyril Lacombe indique que le jeune homme "a attendu l'arrivée des secours et été soumis à des tests d'alcoolémie et de stupéfiants qui se sont avérés négatifs". Entendu par les enquêteurs de la brigade de recherche de Saint-Lô et ceux de la brigade de Saint-Jean-de-Daye, il a été laissé en liberté. L'enquête devra déterminer les circonstances exactes et les éventuelles responsabilités dans ce drame. 

Cellule psychologique pour la famille

La jeune victime, originaire de Marcq-en-Baroeul dans la banlieue de Lille, séjournait avec ses parents dans de la famille qui réside dans le village de  Cantilly où "une prise en charge psychologique a été mise en place pour la famille de la fillette", précise le maire Jean-Pierre Ledouit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess