Faits divers – Justice

Ternay : quarante hectares partis en fumée dans le Nord de la Vienne

Par Marie-Coralie Fournier et Quentin Chillou, France Bleu Poitou mercredi 7 septembre 2016 à 14:41

Le feu autour du château est visible à plusieurs kilomètres à la ronde
Le feu autour du château est visible à plusieurs kilomètres à la ronde © Radio France - Edwige Renaud

Mercredi 7 septembre, un incendie s'est déclaré près du village de Ternay, à la frontière entre Vienne, Deux-Sèvres et Maine-et-Loire. Le feu a pris dans une forêt de résineux. Pas de blessé ni d'évacuation, mais près de 130 sapeurs-pompiers ont été mobilisés.

Un incendie a détruit un peu plus de 40 hectares de forêt de résineux près du village de Ternay, dans le Nord du département de la Vienne, entre Loudun et Thouars.

Le feu s'est déclaré dans la forêt, autour du château" - le maire de Ternay, Hugues Marteau.

Au total, 126 sapeurs-pompiers de la Vienne, d'Indre-et-Loire, des Deux-Sèvres et du Maine-et-Loire ont été mobilisés . Un hélicoptère de la gendarmerie, venu de Tours, a été mis à leur disposition pour survoler la zone et effectuer une  reconnaissance. "Il a notamment relevé trois départs de feu distincts" selon le Colonel Mathieu Mairesse, des sapeurs-pompiers de la Vienne.

Colonel Mathieu Maraisse : "le feu est fixé"

Il n'y a pas de blessé et aucun bâtiment n'a été touché par le feu, même si les habitations ont été un moment menacées. "Les flammes se sont arrêtées à 500m du bourg, confie le maire, Hugues Marteau, les habitants ont quand même sorti les tuyaux d'arrosage, et les agriculteurs leurs citernes d'eau...".

"La météo nous était d'abord défavorable, raconte le directeur de cabinet de la Préfecture de la Vienne Stanislas Alfonsi, notamment le vent, mais il a tourné dans l'après-midi, facilitant finalement l'intervention."

La fumée était visible à plusieurs kilomètres à la ronde, jusqu'à Loudun.

Le château de Ternay était aussi particulièrement proche du foyer "d'un ou deux kilomètres" selon sa propriétaire Caroline de Ternay. "Il n'est plus question de nous évacuer" a-t-elle précisé à France Bleu Poitou dans l'après-midi. "C'est quand même un peu le stress, les sapins sont très secs !"

Vers 12h30 on a vu ces grosses fumées juste derrière le château et pas mal de gens débarquer chez nous demandant 'est-ce que ça va ?!'

Caroline de Ternay : "C'est quand même un petit peu le stress"

Récit des évènements avec Quentin Chillou