Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une médecin généraliste iséroise condamnée par ses pairs pour des propos islamophobes

jeudi 27 octobre 2016 à 19:56 - Mis à jour le jeudi 27 octobre 2016 à 20:03 Par Véronique Pueyo et France Bleu, France Bleu Isère et France Bleu

En juin 2015, au Pont-de-Beauvoisin (Savoie), une femme médecin s'était emportée à l'encontre une patiente voilée. Le conseil de l'ordre des médecins de Rhône-Alpes a sanctionné la praticienne le 1er octobre pour propos islamophobes. Elle écope d'un mois d'interdiction d'exercer avec sursis.

Un médecin condamné pour islamophobie
Un médecin condamné pour islamophobie - © Creative Commons / George Hodan

En juin 2015, Fatima se rend au cabinet médical de Pont-de-Beauvoisin (Savoie). Elle souffre d'hypotension artérielle. Le Docteur L., généraliste remplaçante lui fait une ordonnance mais la patiente explique qu'elle ne supporte pas le médicament prescrit. Le médecin refuse de changer de médicament, la patiente refuse de payer la consultation et le ton monte. Le médecin dit qu'elle ne veut pas de femmes voilées en France, que Fatima est un scandale pour toutes les femmes. La patiente enregistre le Docteur L., avec son accord.

"Ma cliente a été reconnue comme victime de ce médecin. Nous sommes satisfaits"
— Maître Maati, avocat de Fatima

Une plainte est alors déposée mais le parquet de Chambéry classe l'affaire sans suite. Fatima porte l'affaire devant le conseil de l'ordre des médecins de Rhône-Alpes. Le conseil va prendre son temps pour rendre sa décision, elle est tombée le 1er octobre dernier. Le conseil dit que le médecin a bien soigné Fatima mais que ses propos sont islamophobes et que le Docteur L. n'a pas respecté son devoir de réserve. La généraliste est condamnée à un mois avec sursis d'interdiction d'exercer. Elle peut faire appel.

Quant à la patiente, elle se dit satisfaite. "Ma cliente a été reconnue dans son statut de victime et c'est important " estime Maitre Hosni Maati, l'avocat de Fatima.

Le Pont-de-Beauvoisin, une commune à la limite de l'Isère et de la Savoie - Radio France
Le Pont-de-Beauvoisin, une commune à la limite de l'Isère et de la Savoie © Radio France - Denis Souilla