Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une grenade explose dans son jardin : un habitant de Bining, près de Bitche, s'en sort indemne

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Ce vendredi après-midi, un habitant de Bining, près de Bitche, est tombé sur deux grenades dans son jardin. L'une d'elles a explosé sans faire de dégât. Les gendarmes et les démineurs de Metz sont ensuite intervenus pour sécuriser les lieux. Personne n'a été blessé.

Les démineurs de Metz ont été appelés pour faire exploser la seconde grenade dans un champ
Les démineurs de Metz ont été appelés pour faire exploser la seconde grenade dans un champ © Maxppp - Joel Philippon

Il est en plein travaux de terrassement dans son jardin quand cet habitant de Bining, près de Bitche, découvre deux engins explosifs enfouis dans le sol. Ce sont des grenades de la Seconde guerre mondiale. Sans compter qu'il y a de la fumée qui sort du sol. L'homme appelle aussitôt les gendarmes. Il est 17h30.

Soudain, une détonation ! Le bruit résonne comme un pétard. L'un des deux engins vient d'exploser : heureusement l'homme n'est pas touché. Les militaires de Rohrbach-lès-Bitche arrivent et décident de faire appel aux démineurs de Metz. En attendant, ils établissent un périmètre de sécurité. D'autant que la seconde grenade est encore plus dangereuse que la première. 

Sur place, les démineurs confirment : il faut la faire exploser, mais loin d'ici. Finalement, ce sera dans un champ à l'extérieur. Avant de partir, les professionnels messins inspectent le jardin et ne découvrent rien d'autre : c'est bon, la voie est libre et les travaux peuvent se poursuivre. Cette opération si délicate aura duré près de trois heures et personne n'a été blessé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess